1000 jours : Adrien Taquet souligne l’importance de l’accompagnement périnatal

Adrien Taquet, Secrétaire d’État à la protection de l’enfance a ouvert ce matin la journée de réflexion citoyenne, « les 1000 premiers jours de l’enfant, mille et une raisons d’agir pour soigner les parents, prendre soin du bébé …Et inversement. « . Une journée organisée conjointement par la Fédération de l’aide à domicile (FNAAFP/CSF) et l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale.
 
« Je tenais à marquer mon soutien et mon intérêt aux réflexions que vous portez » a d’emblée affirmé Adrien Taquet s’adressant notamment à une assistance composée de professionnels engagés en santé mentale et psychiatrie périnatales et aussi en accompagnement social de proximité. Mais aussi à des politiques engagées dans ce «  combat », comme Jean François Cesarini député du Vaucluse ou Claire Pitollat, députée des Bouches du Rhône. Il a aussi évoqué le souci de ces professionnels « d’inscrire leurs travaux en lien avec la recherche et les échanges internationaux, et attachés à la pluridisciplinarité. ».
 
Les 1000 jours, une priorité de l’action publique
 
Sa présence voulait signifier aussi, ce qu’il a d’ailleurs rappelé, que les 1000 premiers jours de la vie est une priorité de l’action publique avec pour ambition de « construire une politique publique sur ce sujet ». Et pour cela il attend beaucoup du rapport de la Commission des 1000 jours installée en septembre dernier par le Président de la République,  promettant des annonces avant l’été et des premières mesures concrètes dans le PLFSS 2021 discuté à l’automne 2020. Le Secrétaire d’état a pris soin de préciser que par cette offre 1000 jours « il ne s’agit pas de normer mais de partager avec les français l’état des connaissances scientifiques. »
 
La santé mentale périnatale au cœur de la prévention précoce
 
3000 naissances en France chaque année nécessitent l’hospitalisation de la mère. 50 000 bébés chaque année ont une maman présentant des troubles psychiques. C’est dire … Adrien Taquet, et le gouvernement auquel il appartient, est le premier à reconnaitre la spécificité de la psychiatrie périnatale. Et s’il a encore affirmé - lors de son point presse- que le parcours des 1000 jours en préparation actuellement (c’est le but des travaux de la commission des 1000 jours menés actuellement sous la direction de Boris Cyrulnik) se devait d'être universel … il lui semblait aussi nécessaire que des parcours spécifiques, plus adaptés, soient proposés aux familles les plus vulnérables (que leurs fragilités soient sociales, ou psychiques ). De l’universalisme proportionné en quelque sorte.
Tout comme il a souligné que des efforts financiers ont été  et seront encore réalisés pour soutenir la santé mentale des enfants mais aussi la prévention précoce qui commence dès la période anténatale. Or a-t-il noté « seulement 9% des femmes enceintes ont préalablement bénéficié d’une visite pré-conventionnelle. ». La prévention précoce qui seule permet de lutter  contre les «  inégalités de destin ».
 
La santé et le Social : les deux volets de l’accompagnement et de la prévention
Adrien Taquet, qui parcourt la France à la rencontre de parents pour mieux comprendre leurs attentes, dit avoir été frappé que tous parlent de l’extrême solitude des femmes pendant la  grossesse, surtout quand elle est difficile,  et après la naissance de leur enfant. « la question de l’accompagnement de ces femmes pendant la grossesse est donc essentielle » a-t-il souligné. Le suivi des grossesses n’étant actuellement pas assez psychologique et social. Or dans certains pays, cet accompagnement est beaucoup plus complet et généralisé. Car agir  auprès des parents, c’est agir pour l’enfant.  La prévention est la clef de voute de la lutte contre les inégalités  de destin. Le Secrétaire d’Etat  a évoqué une éventuelle réforme des congés  de maternité, de naissance ou parental. « Le congé de naissance c’est trois jours a -t-il ironisé … pour se marier ou se pacser c’est 5 jours ! »
 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 23 janvier 2020
Mis à jour le 03 février 2020