1Bébé, 1Livre : promouvoir les bienfaits du livre sur le développement du langage

Demain, jeudi 15 novembre, la Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) organise une journée de prévention auprès des parents sur les bienfaits du livre, de l’histoire, pour les tout-petits.

Aujourd’hui plus de 3 millions de personnes entre 18 et 65 ans sont en situation d’illettrisme, dont plus de la moitié est âgée de plus de 45 ans. On sait que sans une prise en charge par des professionnels, les troubles de l’acquisition du langage oral et/ou écrit peuvent conduire à l’échec scolaire, culturel et social. Au premier plan dans la détection et le suivi de ces troubles, les orthophonistes se donnent pour mission de les prévenir, en promouvant auprès des parents le développement harmonieux du langage des enfants dès le plus jeune âge.

Faciliter l'acquisition de la lecture et de l'écriture
Dans ce cadre, ils mettent en place chaque année l’action 1Bébé, 1Livre, labellisée par l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI). Lors de cette journée, les orthophonistes se rendent dans les maternités pour sensibiliser les parents sur le rôle fondamental qu’ils ont auprès de leur enfant pour l’accompagner dans l’acquisition du langage. Notamment en donnant accès aux petits, bien avant qu’ils apprennent à lire, aux supports écrits qui favoriseront cette acquisition. Il ne s’agit pas de leur apprendre plus tôt à lire, mais simplement d’introduire l’objet livre dans leur vie. Et d’expliquer aux parents que le développement d’un langage oral efficace à travers les schémas narratifs permettra un meilleur apprentissage de la lecture et une meilleure entrée dans le langage écrit. En pratique, les orthophonistes offrent un livre-doudou aux enfants et distribuent aux parents une plaquette « objectif langage » qui contient une page détachable intitulée « carnet de langage » de l’enfant, à insérer dans le carnet de santé.

Déployée sur toute la France, cette action de sensibilisation aura lieu entre le 15 et le 29 novembre dans de nombreuses maternités. Et se poursuivra cette année auprès des professionnels de la petite enfance au sein des crèches et haltes-garderies, et auprès des assistantes maternelles.

Source : FNO


Lire aussi : Comment repérer les troubles du langage ?
Article rédigé par : A.B.B.
Publié le 13 novembre 2018
Mis à jour le 14 novembre 2018