20 Novembre : Journée Internationale des droits de l’enfant

Demain 20 novembre, lors de la Journée internationale des droits de l’enfant, on fêtera le 28 ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).

Cette convention relative aux droits de l’enfant, un texte fondateur, a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies à l’unanimité le 20 novembre 1989. « Pour la première fois de l’Histoire explique l’Unicef sur son site, un texte international reconnait explicitement les moins de 18 ans comme des êtres à part entière, porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques - des droits fondamentaux, obligatoires et non négociables. »
Ce texte est loin d’être seulement symbolique, il est juridiquement contraignant pour les états signataires. Et explique encore le site de l’Unicef un « comité des droits de l’enfant des Nations unies, composé d’experts indépendants, contrôle la mise en œuvre de la Convention, en examinant les rapports que les Etats s’engagent à publier régulièrement dès lors qu’ils ont ratifié le traité. » La France d’ailleurs a été rappelé à l’ordre. Cette convention (plus de 54 articles) énonce 4 principes fondamentaux : la non-discrimination, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit de vivre, survivre, se développer et le respect des opinions de l’enfant.
La CIDE sert de base à toute l’action de l' UNICEF dans le monde et l’organisation internationale a décidé de faire de ce 20 novembre la journée mondiale des enfants, une journée où ils prennent le pouvoir !

Rappelons que la France a signé la Convention le 26 janvier 1990 et que le Parlement, par une loi du 2 juillet 1990, en a autorisé la ratification qui est intervenue le 7 août 1990. Conformément à l’article 49 de la Convention, celle-ci est donc entrée en application en France le 6 septembre 1990. 195 pays dans le monde l’ont ratifiée, seuls les Etats-Unis et la Somalie manquent à l’appel.

A savoir : Le train de la petite enfance et de la parentalité termine son périple demain. Il sera Gare du Nord (Voie 7) et toutes les conférences seront placées sous le signe de cette Journée internationale des Droits de l’enfant. Il reste quelques places, vous pouvez encore vous inscrire.
Par ailleurs une voiture entière du train est consacrée au thème « Protéger l’enfant et ses droits ». Une visite à ne pas manquer !
Article rédigé par : C.L