7e édition de la Semaine nationale de la Petite Enfance

Organisée par l’association Agir pour la Petite Enfance, la Semaine nationale de la Petite Enfance se tiendra en France jusqu’au 17 octobre. Le thème de cette nouvelle édition : S’aventurer…

Rassembler les parents et les professionnels autour des enfants
L’édition 2020 aurait dû se tenir en mars mais pour cause de confinement a été reportée en octobre. Toute cette semaine, le travail des professionnels de la petite enfance sera donc mis à l’honneur. Les parents, les grands-parents sont ainsi invités à venir à leur rencontre, à échanger avec ceux et celles qui s’occupent au quotidien de leurs enfants et petits-enfants. Au programme : ateliers pédagogiques et d’éveil, projections de films échanges, cafés-débats… dans plus de 6 000 lieux d’accueil publics, associatifs et privés. 

Le thème de l’année 2020 : « S’aventurer »
L’aventure pour les parents lors de la naissance de leur enfant, l’aventure de sa venue au monde pour le tout-petit ainsi que celle des premières découvertes… « S’aventurer », voici donc la thématique choisie par le comité des Pas-Sages. Un thème qui fait écho à l’aventure vécue aussi bien par les parents que par les professionnels de l’enfance pendant cette crise sanitaire et le confinement. Et pour mettre en place des animations durant cette grande semaine, l’association Agir pour la Petite Enfance met à disposition des professionnels et des lieux d’accueil divers outils : des ateliers de jeux gratuits, le Guide du Petit Aventurier, le Carnet de Route du Petit Aventurier, un kit de communication… Pour y avoir accès, il suffit d’en faire la demande sur son site internet. N'oublions pas "Les Girafes Awards", un prix qui récompense à chaque édition la créativité des professionnels de la petite enfance sur le thème de l'année. Les gagnants seront dévoilé ce mercredi.

Une étude réalisée par Agir pour la Petite Enfance pendant le confinement
L’association Agir pour la Petite Enfance profite de cette Semaine pour faire connaître les résultats d’une enquête menée en mai auprès de 445 professionnels de l’accueil collectif et individuel. On apprend ainsi que « 38% ont déclaré avoir continué à avoir une activité durant le confinement soit en accueillant les enfants des soignants et des aidants, soit en restant en lien avec les familles confinées et leur prodiguant des conseils, des encouragements afin d’affronter la période de confinement. » Parmi les personnes qui étaient en activité, 55% ont déclaré avoir « rencontré des difficultés liées à la mise en place des gestes barrières avec les tout-petits, le manque de matériel (masques, gel,...) ainsi que des temps plus longs de nettoyage. » Par ailleurs, des assistantes maternelles ont confié avoir eu des difficultés à concilier vie familiale et vie professionnelle. Enfin, près de la totalité (93%) des personnes interrogées ont expliqué « être restées en contacts réguliers avec leurs collègues » et « 67% avec les parents des enfants qu’ils accompagnent. »
Article rédigé par : Caroline Feufeu
Publié le 12 octobre 2020
Mis à jour le 12 octobre 2020