Asthme avant 5 ans : bien le contrôler pour une meilleure rémission

Une étude scientifique montre que contrôler l’asthme rapidement après le diagnostic chez les enfants de moins de 5 ans leur donnerait plus de chances de guérir de cette maladie chronique, la plus fréquente chez l’enfant. Les chercheurs du CHU Sainte-Justine (Canada) ont étudié les cas de plus de 113 000 enfants nés entre 1990 et 2013 ayant reçu un diagnostic d’asthme avant l’âge de 5 ans. Ils ont comparé leur taux de rémission en fonction du niveau de prise en charge de la maladie dans les deux années qui ont suivi le diagnostic. A savoir que pour être considéré comme étant en rémission, un enfant ne doit pas avoir pris de médicaments contre l’asthme, ni avoir vu un médecin ou été hospitalisé à cause de la maladie pendant les deux années précédentes.

Résultat : les enfants dont l’asthme n’a pas été bien contrôlé pendant les deux ans auraient une probabilité de rémission réduite de 78%. Alors que chez ceux dont la maladie était mal suivie à ses débuts mais bien contrôlée à la fin des deux années suivant le diagnostic, la probabilité de rémission ne serait réduite que de 35%. « Notre étude suggère une fenêtre d’opportunité pour augmenter les probabilités de rémission et les chances de changer le cours de la maladie, explique le Dr Francine Ducharme, pédiatre et épidémiologiste clinique, auteure de l’étude. En visant un contrôle rapide et soutenu de l’asthme dès le diagnostic, on pourrait faire une grande différence dans le devenir de l’enfant. »

L’équipe souligne l’importance de prévenir et d’éviter les symptômes entre les crises d’asthmes, en plus de traiter ces dernières. Les chercheurs prévoient par ailleurs d’étudier plusieurs approches visant à contrôler l’asthme chez les très jeunes enfants, notamment des tests de fonction pulmonaire et l’usage de de certains médicaments. « Un changement dans les dogmes de pratiques médicales est crucial », affirme le médecin.


Source : CHU de Sainte-Justine

Article rédigé par : A.B.B.