Hygiène / Soins
NIVEA BABY
Publi - Rédactionnel

Erythème fessier : bien le connaître pour mieux le prévenir

Tout enfant, dans sa vie de bébé, connaitra un ou plusieurs épisodes d’érythème fessier encore appelé dermite du siège.
Pour autant des précautions au moment du change peuvent limiter leur apparition. Les bons gestes pour l’éviter.
img_erytheme_fessier
Qu’est ce qui provoque l’érythème fessier
L’érythème fessier est une inflammation cutanée causée par le contact prolongé de la peau de bébé avec une couche souillée par des selles ou de l’urine. Elle peut aussi être causée par une irritation due au détergent ou à l’assouplisseur employés pour laver les couches en tissu, ou encore par une substance présente dans les couches jetables de certaines marques. Lorsque que les selles sont acides, en cas de diarrhée, prise d’antibiotiques, poussées dentaires, il est également très fréquent de voir apparaître un érythème fessier.
 
Comment reconnaître l’érythème fessier
L’érythème fessier se repère facilement : le bébé a les fesses rouges, qui peuvent être chaudes et douloureuses (il signale son inconfort en pleurant au moment du change).  Mais l’irritation peut ne pas se limiter au siège et gagner l’intérieur des cuisses et les organes génitaux. Quand l’érythème est vraiment là, les rougeurs se présentent sous forme de plaques, parfois bordées de petits points rouges sur les cuisses et les organes génitaux. Si le bébé a de la fièvre, si les rougeurs se sont infectées, il faut consulter un médecin pour mettre en œuvre un traitement adapté. En principe entre 2 et 4 jours, tout rentrera dans l’ordre.
 
Les 7 règles d'or pour prévenir l'érythème fessier
1. Laisser le plus souvent possible les fesses du bébé à l’air (ce qui avouons-le n’est pas toujours facile !).
2. Pour éviter toute macération, changer la couche de l’enfant aussi souvent que nécessaire.
3. Se laver les mains et nettoyer celles de l’enfant après chaque changement de couche pour éviter les risques d’infection.
4. Au moment du change, bien nettoyer la peau de bébé et surtout bien la sécher.
5. Avant de lui mettre une couche propre, protéger sa peau en appliquant une crème de change non parfumée à base d’oxyde de zinc. Pour les rougeurs mineures, une concentration de 10 à 20 % d’oxyde de zinc est suffisante. Ces crèmes de change forment un écran et limitent l'imprégnation de la peau par les urines et les matières fécales. Elles sont particulièrement utiles en période de selles molles, en permettant d’éviter l’apparition d’une dermite du siège.
6. Ne pas trop serrer la couche de l’enfant.
7. Préférer des couches jetables aux couches lavables notamment dès l’apparition des premières rougeurs.
 

Zoom sur la Crème Protectrice pour le Change NIVEA baby
Cette crème assure une bonne protection contre l'érythème fessier et aide à apaiser les rougeurs et les irritations. En constituant un film protecteur qui isole les fesses du bébé de la couche, elle forme une barrière contre l'humidité. Composé à 20% d’oxyde de zinc (la substance la plus reconnue) elle est efficace et est formulée sans parabène,  sans alcool, et sans colorant. Elle est hypoallergénique et a été développée et testée en collaboration avec des dermatologues et des pédiatres.
Modifié le 13 novembre 2017