La diversification alimentaire
BLÉDINA

Les 5 règles d’or de l’alimentation infantile

Pour bien commencer la diversification alimentaire des enfants qui vous sont confiés et favoriser leur consommation de fruits et légumes, voici les 5 règles d’or à respecter.
femme avec enfant qui mange
1   Démarrez entre 4 et 6 moisC’est le moment idéal pour faire découvrir les fruits et les légumes aux bébés. Avant, c’est trop tôt et après, c’est trop tard. Aujourd’hui les médecins recommandent de bien respecter cette « fenêtre de tir », et même les fruits comme les kiwis, qui étaient introduits plus tardivement, peuvent être donnés dès 4 mois.

2   Commencez par les légumesNaturellement, l’enfant est attiré par les saveurs sucrées, c’est pour cela que l’on conseille de lui faire découvrir les légumes en premier. En pratique, les médecins conseillent de commencer la première semaine de la diversification par les légumes, et de passer aux fruits dès la deuxième semaine.

3   AlternezChaque jour, l’enfant doit avoir dans son assiette une saveur différente de la veille. En alternant, les fruits et les légumes vous permettez au bébé dont vous avez la garde de développer sa palette gustative, et de découvrir un maximum d’aliments le plus tôt possible.

4   VariezC’est à vos côtés que l’enfant découvre les plaisirs gustatifs et les bonnes habitudes alimentaires. En variant les fruits et les légumes que vous donnez à l’enfant vous lui permettez de bénéficier d’apports nutritifs variés, car chaque fruit ou chaque légume n’a pas les mêmes intérêts nutritifs et c’est en augmentant la variété des aliments consommés que l’on ne manque de rien. 

5   Répétez l’exposition jusqu’à 8 à 10 foisNe vous vexez jamais si vous essuyez un refus après avoir cuisiné avec amour une purée ou une compote. L’enfant a souvent besoin de goûter plusieurs fois un aliment avant de l’apprécier, son refus ne signifie pas qu’il n’aime pas. Pour l’aider à accepter le nouvel aliment, n’hésitez pas à le nommer et le décrire, lui dire que c’est le légume préféré de son copain ou de sa grande sœur. Bref, essayez de le motiver !

 
Article rédigé par : Céline Gerbier
Modifié le 27 avril 2017