Biberons : comment les préparer en toute sécurité

Quelle eau utiliser ? Comment bien doser le lait ?  Peut-on le conserver et combien de temps ? Toutes les précautions à prendre lors de la préparation du biberon.
bébé qui boit un biberon
Quelle eau utiliser pour préparer un biberon ?
Pour la reconstitution des laits maternisés, l’eau de distribution publique sous réserve de conditions est possible. Il faut s’assurer que la composition minérale est compatible avec les critères qualité des eaux embouteillées destinés à la consommation des nourrissons (avis AFSSA du 2 décembre 2003). La concentration en plomb ne doit pas dépasser 10µg/L, la teneur en nitrate 10mg/l. Seule l’eau froide doit être utilisée car au-delà de 25°C, l’eau peut être plus chargée en micro-organismes et sels minéraux. Les analyses physico-chimiques sont à demander au distributeur, elles sont également accessibles via le lien : social-sante.gouv.fr.
Le robinet et le plan de travail doivent être entretenus régulièrement (nettoyage, détartrage).
L’utilisation des eaux filtrées (carafe, filtres sur réseau) n’est pas recommandée car leur charge microbienne peut être excessive.
Par contre le prélèvement d’eau via un osmoseur couplé à une lampe UV permet de préparer un biberon sans pollution chimique et/ou microbienne, c’est une très bonne alternative aux eaux en bouteille.
Si la conformité de l’eau du réseau public n’est pas garantie, il faut utiliser l’eau embouteillée peu minéralisée, adaptée aux nourrissons (sigle apposé sur la bouteille).

Biberon : les règles d’hygiène 
Voici les grandes lignes pour la préparation des biberons :
  • S’assurer de la propreté du plan de travail, de la boîte de lait ou de la bouteille…
  • Vérifier les dates de péremption
  • Essuyer toute boîte de lait avec une lingette imprégnée d’une solution détergente
  • Mettre la charlotte
  • Se laver les mains
  • Revêtir la tenue approprièe
  • Préparer tout le matériel nécessaire
  • Préparer le biberon en fonction des différents laits en respectant le mode d’emploi (prêt à l’emploi, poudre)
Il n’est pas nécessaire de chauffer l’eau pour la préparation des biberons, si la consommation suit immédiatement la préparation.

Biberon : micro-ondes interdit !
Si le biberon est destiné à être consommé dans un délai de moins d’une heure, il peut rester à température ambiante, à l’abri du soleil et de toute source de chaleur.
S’il est consommé après un délai de plus d’une heure, il faut le placer immédiatement dans le réfrigérateur (température inférieure ou égale à 4°C). Sa remise en température sera réalisée au moyen du chauffe biberon ou au bain marie. L’utilisation du four à micro-ondes est totalement proscrite, le risque de brûlure est trop important du fait de l’hétérogénéité des températures. Par ailleurs la qualité nutritionnelle du lait (dégradation des vitamines et dénaturation des protéines) est diminuée en cas de température excessive.

Biberon : une fois chaud, à boire dans les 30 minutes
Si le biberon est réchauffé, il faut l’agiter pour homogénéiser sa température et la vérifier, celui-ci doit être bu dans un délai de 30 mn, ensuite il sera jeté. 
L’entretien du chauffe biberon doit faire l’objet d’une procédure spécifique afin de garantir sa propreté (vidé après chaque usage, séché, nettoyé tous les jours, sans oublier de le détartrer régulièrement à l’aide de vinaigre blanc tout simplement).
Article rédigé par : Sylvie Guillou, docteur en chimie, www.secali.com
Publié le 16 février 2016
Mis à jour le 09 août 2017