Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Comment adoucir la séparation du matin ?

Se séparer de ses parents sur le lieu d'accueil est parfois le premier défi de la journée, comme on le voit avec Sofia, 2 ans, très triste de quitter sa maman. Il est important pour les professionnels de prendre en compte cette difficulté et d'aider l'enfant par des rituels ou des mots et de la douceur à la surmonter pour aller progressivement vers le jeu.

Quitter son parent le matin peut être un défi pour l’enfant. Remarquer la tristesse de l’enfant, la nommer et prendre le relais pour offrir à celui-ci du réconfort est primordial. Un contact régulier et chaleureux entre les parents et le personnel éducateur permet de discuter de moyens et de stratégies pour s’assurer du bien-être de l’enfant. Dans cette vidéo, l’éducatrice en collaboration avec les parents ont développé un petit rituel rassurant. Reconnaître le défi de la séparation pour l’enfant consiste à l’accompagner en restant à proximité et en lui parlant doucement pour le réconforter et faciliter la transition vers le jeu, et l’amener doucement vers les autres enfants du groupe en lui donnant le temps nécessaire pour s’acclimater.

Comment accompagner l’enfant
• Accompagner l’enfant dans la séparation par des rituels
• Collaborer avec les parents de façon sereine va augmenter le sentiment de sécurité de l’enfant. Les parents peuvent passer le relais facilement aux éducateurs en rassurant l’enfant (« je vois que XXX va prendre bien soin de toi/a prévu des activités intéressantes… Tu auras pleins de choses à raconter quand je viendrais te chercher »).
• Une séparation est plus facilement vécue quand l’enfant perçoit que ses parents sont en confiance avec les éducateurs.


(Source EPEPE)


Pour aller plus loin :
Adaptation à la séparation ou construction du lien ? Par Jean-Robert Appell
Pourquoi instaurer des rituels sur le lieu d’accueil
Publié le 04 juin 2018
Mis à jour le 26 juillet 2018