Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Comment aider l’enfant à mieux gérer ses émotions ?

Les jeunes enfants sont quotidiennement traversés par un flot d'émotions, aussi intenses que brèves. Par exemple dans cette vidéo, Henri, 2 ans et demi, vit difficilement la séparation avec son papa qui l’accompagne sur le lieu d’accueil : il pleure, hurle et tremble de tout son corps. Les clés pour aider les petits à gérer leurs émotions.

professionnelle qui apaise un petit garçon

 

De 0 à 5 ans, les enfants développent peu à peu leur capacité à mieux réguler l’intensité de leurs émotions telles que la colère, la peur ou la tristesse. Dans le cerveau, le siège des émotions intenses se situe dans l’amygdale, le cortex pré-frontal régule quant à lui l’intensité de l’émotion. Mais jusqu’à 6 ans, le cortex de l’enfant est immature, celui-ci ne peut donc pas réguler fonctionnellement ses émotions intenses. Lorsque l’adulte transpose une émotion en mots, cela permet de rassurer l'enfant et contribue à la diminution de l’intensité de celle-ci. Entouré d’adultes chaleureux et sensibles, l’enfant s’apaise plus facilement et réussit plus facilement à se calmer. Comment accompagner l’enfant :
Garder à l’esprit, quand l’enfant est en crise, que celui-ci est dans l’incapacité physiologique de se réguler (il est inutile de s’énerver ou d’isoler l’enfant)
• Rester présent pendant la crise et réconforter l’enfant (se mettre au niveau de l’enfant « eye to eye ».)
• Mettre des mots sur ce que vit l’enfant.
• Aider l’enfant à reconnaître l’émotion et à la nommer.
• Seul l’adulte, dans sa présence réconfortante, va être dans la capacité d’aider l’enfant à réguler ses émotions
(Source : Avenir d’enfant et EPEPE)

Pour en savoir plus

Publié le 26 avril 2018
Mis à jour le 02 janvier 2019