Message d'erreur

Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Comment l'enfant devient-il sensible à ce que vivent les autres ?

Intéressée par le hochet, Selma (12 mois) l’agrippe et le prend des mains de Mamanbayan (16 mois) sans aucune considération pour le désir de l’autre d’avoir le jouet.

 
Le très jeune enfant ne peut pas comprendre que ses actions ont des conséquences, positives ou négatives, sur les autres. Il est donc normal qu’il prenne le jouet des mains d’un autre ou fasse tomber sa construction sans aucun remords. Jusqu’à 2-3 ans, l’enfant a des interactions simples avec les autres enfants. Grâce à la maturation du cerveau, au développement du langage et aux interventions soutenues des adultes, l’enfant prend conscience que les autres existent en tant qu’individu, avec leurs propres émotions et leurs propres désirs. L’enfant peut alors interagir avec eux en tenant compte de ce qu’ils ressentent. Ce n’est pas naturel pour un très jeune enfant d’être sensible à ce que vivent les autres, mais grâce aux interventions répétées et chaleureuses des adultes qui l’entourent, il apprendra à aider, partager et réconforter.

Comment accompagner l’enfant
  • Expliquer à l’enfant, sans lui faire de reproches, les conséquences de ses gestes et de ses paroles sur les autres.
  • Féliciter le tout-petit qui fait un câlin à un autre enfant qui pleure.
(Source : EPEPE)
Publié le 14 mai 2019
Mis à jour le 14 mai 2019