Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Pourquoi l’enfant ne contrôle pas ses colères ?

Certaines situations mettent l'enfant dans une situation de grande frustration voire de colère : des émotions qu'il n'est pas encore en capacité de réguler pendant les premières années. C'est aux adultes de l'aider à s'apaiser. Ainsi quand Charlie se met à crier, pleurer et taper sa soeur, elle est emmenée à l'écart pour revenir plus sereine.

petite fille qui se calme dans les bras

Les crises de colère sont le résultat d’une incapacité à gérer une émotion, ce qui est normal à cet âge. Plus l’enfant est jeune, plus ce contrôle est difficile. Les structures frontales du cerveau, zone responsable de la régulation émotionnelle, se développent graduellement tout au long de l’enfance et de l’adolescence : cela veut dire que pendant sa croissance, l’enfant développe peu à peu des compétences pour réguler ses émotions intenses. En attendant la pleine maturité, c’est l’adulte qui joue ce rôle. L’adulte doit faire preuve d’une grande patience et éviter de céder lui-même à des émotions intenses.

Comment accompagner l’enfant

• Inviter l’enfant à utiliser des techniques de régulation du stress (exemple : technique du rugissement du lion, isolement accompagné, aider l’enfant à prendre de grandes inspirations, boire de l’eau, souffler dans une paille…).
• Aider l’enfant à reconnaître l’émotion et à la nommer.
• Laisser la main si l’adulte sent qu’il perd le contrôle de sa patience ou de ses émotions.

(Source EPEPE)

Publié le 01 juin 2018
Mis à jour le 26 juillet 2018