Jouets : attention aux phtalates et marque CE obligatoire

Pour le choix des jouets, il demeure essentiel de bien lire les étiquettes et emballages. Tout y est !
bébé avec un jouet
La présence de substances chimiques CMR (cancérigène, mutagène ou toxique pour la reproduction) résultant du non-respect des exigences réglementaires de sécurité a été mise en évidence lors de la campagne plan de contrôle des jouets en 2013 par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). L’accent avait été mis sur les jouets « premier âge » et les peluches. Sur les 782 jouets prélevés en vue de leur analyse physico-chimique (sachant que ces prélèvements sont ciblés sur les produits les plus suspects) : 15 % ont été déclarés non-conformes et dangereux (NCD) par le laboratoire. Les substances identifiées étaient essentiellement six  phtalates (DEHP, DBP, BBP, DINP, DIDP, DNOP) que l’on peut retrouver dans les jouets en PVC.

Ces substances perturbent le système endocrinien, agissant sur le système reproducteur masculin induisant atrophie testiculaire, non descente des testicules, baisse du nombre de spermatozoïdes... Les filles ne sont pas en reste, car l'exposition pendant la petite enfance et avant même la naissance peut entraîner une stérilité. Une douzaine de molécules constituent cette famille, elles sont également présentes dans l'environnement familial (câbles, sols en PVC, meubles, mais aussi dans les imprimés plastifiés qui décorent les vêtements des enfants). Leur biodisponibilité chez le jeune enfant est maximale (100% contre 50% chez l'adulte) et leur utilisation en puériculture importante (tapis, anneaux dentition, matelas à langer...). Une attention importante est primordiale car l'environnement des petits est parasité par ces substances et qu'ils portent presque tout à la bouche. En tant que  professionnels de la petite enfance, vous vous devez d’être prudents et avez tout intérêt à mettre de côté les jouets anciens qui contiennent très probablement des phtalates. Faites confiance aux marques de jouets historiques qui garantissent des produits « sans phtalates ». Vous pouvez aussi vous rapprocher des marques spécialisées dans les matériaux écologiques.

Le marquage CE sur le jouet atteste de la conformité du produit. Il doit être apposé de façon lisible, visible et indélébile sur le produit, son étiquette ou son emballage.
Article rédigé par : Sylvie Guillou, docteur en chimie, www.secali.com
Publié le 24 février 2016
Mis à jour le 04 août 2017