Fiche maladies et petits maux

L’eczéma

L’eczéma, ou dermatite atopique, concerne près d’1 enfant sur 5, dont près de la moitié ont moins de 6 mois. Il est donc fort probable que vous soyez confrontée à cette maladie inflammatoire à l’origine d’un grand inconfort pour les jeunes malades.
Les symptômes : des plaques rouges et douloureuses
Chez les bébés, l’eczéma se manifeste sous forme de plaques rouges parfois suintantes, principalement localisées sur le front, les joues et le menton. Des petites fissures sont souvent présentes derrière les oreilles.
Plus tard, ces lésions se concentrent dans le cou, les plis des coudes, des poignets et des genoux. Parce qu’elles démangent et peuvent être douloureuses, elles vont parfois jusqu’à provoquer des troubles du sommeil. En les grattant, les enfants peuvent déclencher un impétigo. L’eczéma survient par poussées. Entre deux épisodes, la peau de l’enfant est particulièrement sèche.

Le traitement : des dermocorticoïdes et des émollients
La fréquence de l’eczéma chez les jeunes enfants s’explique le plus souvent par l’immaturité de leur peau et une prédisposition familiale (terrain atopique). Le problème disparaît le plus souvent avant la puberté.
Lors des poussées, le médecin prescrit des corticoïdes locaux et recommande aux parents d’appliquer des produits émollients sur le reste du corps de l’enfant afin que les lésions ne s’y étendent pas.
Entre les poussées, pour limiter les récidives, il est primordial de nourrir chaque jour la peau de l’enfant avec ces mêmes produits émollients. Les parents les appliquent généralement après le bain, pour compenser l’effet desséchant de l’eau.

Précautions
• Si vous êtes amenée à laver l’enfant ou à lui donner un bain pour le rafraîchir en hiver, il faut utiliser des savons surgras ou des syndets. Le bain ne doit pas durer plus de 10 minutes et sa température ne doit pas excéder 35°. Séchez-le ensuite soigneusement, sans frotter sa peau mais en tamponnant délicatement. Terminez en appliquant un produit émollient que les parents auront pris soin de vous laisser.
• En transpirant, la peau perd de l’eau et devient encore plus sèche. Attention donc à ne pas trop couvrir l’enfant et à maintenir dans sa chambre une température n’excédant pas 19°.
Article rédigé par : Aurélia Dubuc. Merci au docteur Michèle Misraoui, pédiatre à Montpellier
Modifié le 17 mars 2017