Message d'erreur

L’impétigo

Des petites croûtes jaunes doivent faire penser à un impétigo. Ce n’est pas dangereux mais c’est très contagieux. Pour éviter de contaminer d’autres enfants, un traitement rapide et un renforcement des mesures d’hygiène s’imposent.
Les symptômes : des croûtes couleur miel
L’impétigo est une infection cutanée s’expliquant le plus souvent par un bobo gratté par des petits doigts un peu sales, porteurs de germes type streptocoques ou staphylocoques. Mais l’infection peut aussi se développer sur une peau saine, le plus souvent autour de la bouche et du nez. Dans tous les cas, tout débute par de petites bulles dont le liquide d’abord translucide se trouble en quelques heures. Une fois rompues, ces vésicules laissent place à d’épaisses croûtes couleur miel qui suppurent, démangent et sont extrêmement contagieuses. L’enfant peut contaminer d’autres parties de son corps mais aussi des membres de son entourage. Une consultation médicale est indispensable pour pouvoir mettre en place le traitement adéquat.

Le traitement : une crème antibiotique
En cas de plaque isolée d’impétigo, un traitement local suffit. Pendant une semaine, matin et soir, laver la lésion d’impétigo à l’eau savonneuse, rincer et sécher en tamponnant délicatement. Appliquer ensuite la crème antibiotique prescrite par le médecin. Terminer en cachant la croûte sous un pansement pour empêcher l’enfant d’y toucher. Seule la rare présence de plusieurs plaques d’impétigo ou un terrain immunodéprimé nécessitent un traitement antibiotique par voie orale.

Précautions : des doigts toujours propres
Un enfant présentant des lésions d’impétigo isolées, traitées et recouvertes d’un pansement, peut être gardé en collectivité. Mais quand les lésions sont trop étendues pour pouvoir être protégées et nécessitent des antibiotiques par voie orale, une éviction s’impose durant les 72 heures qui suivent le début du traitement. 
Pour accélérer la guérison et limiter les récidives, ses mains doivent être lavées très régulièrement, ses ongles coupés courts et brossés quotidiennement. Les personnes s’occupant de lui doivent elles aussi se laver les mains très souvent. Dans l’idéal, il faudrait pouvoir l’empêcher de toucher à ses petites croûtes ou de sucer son pouce. Il est également conseillé, pendant toute la durée de l’épisode infectieux, de laver son linge de lit et de toilette tous les jours et d’éviter de partager les serviettes ou les ustensiles de cuisine.
Article rédigé par : Aurelia Dubuc
Publié le 06 mars 2017
Mis à jour le 17 mars 2017