Les fiches premiers secours

Comment réagir face à une pendaison d’enfant

Le terme est rude mais il est juste. Chez le bébé et le très jeune enfant, la pendaison est évidemment accidentelle. Le fait de jeux avec un cordon de rideau, un lacet, un bout de ficelle. Ces accidents sont très souvent mortels.
Deux types de pendaison

  • La pendaison incomplète : les pieds, ou une partie du corps, touchent le sol.
  • La pendaison complète : l’enfant ne touche pas le sol.
  • Quel que soit le type de pendaison, la mort est entrainée par une compression des vaisseaux du cou et de la trachée, entrainant une asphyxie et un œdème cérébral majeur et rapide. Lors des pendaisons complètes, si l’enfant chute d’une hauteur « importante », créant alors une décélération majeure, une fracture des vertèbres cervicales est la cause d’une mort instantanée et irréversible, surtout lorsque le nœud est situé en position centrale et en avant du cou…

Agir en quatre temps essentiels

  1. Dépendre l’enfant, même si celui-ci a une partie du corps touchant le sol
  2. Appeler le SAMU…ou mieux si possible : faire appeler le SAMU 
  3. Pratiquer le bouche à bouche sans délai afin d’oxygéner le cerveau.
  4. Procéder aux gestes de réanimation cardiaque, en cas d’arrêt cardio respiratoire

A savoir : la pendaison créant avant tout une asphyxie et le cœur du petit enfant étant solide, les gestes de réanimation ne doivent en aucun être interrompus avant l’arrivée du SAMU. 
Par
Dr Pierre-Emmanuel Lebas, médecin-urgentiste
Modifié le 14 mars 2017