Canicule : les recommandations de la DGCS pour les modes d'accueil du jeune enfant

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) vient d’adresser une série de recommandations aux professionnels de l’accueil individuel et collectif des jeunes enfants afin de « de leur permettre de se préparer à cet épisode de vague de chaleur/canicule et d’y faire face. »

Dans les départements de la moitié sud du territoire métropolitain (sud-ouest, basse vallée du Rhône et Provence) depuis le 15 juin, les départements de l’ouest du territoire sous la Loire à partir d’aujourd’hui et le nord du pays vendredi et samedi le mercure pourrait atteindre ou dépasser les 35 à 39 degrés, voire 40 degrés localement, avec des minimales qui ne descendront pas en dessous des 20 degrés, alerte le ministère de la santé. Les enfants sont tout particulièrement à surveiller. Aussi, la DGCS a envoyé une note avec des recommandations aux représentants des modes d’accueil de jeune enfants ainsi qu’aux services de soutien à la parentalité pour « leur permettre de se préparer à cet épisode de vague de chaleur/canicule et d’y faire face. »

Vérifier les équipements anti canicule
Le responsable « canicule » désigné au sein de l’établissement devra :
- Vérifier le fonctionnement du réseau d’adduction d’eau potable et le fonctionnement des douches, 
- Vérifier le fonctionnement des stores, des volets, du système de rafraîchissement ou de climatisation ou en prévoir l’installation ;
- Vérifier le fonctionnement du réfrigérateur et du congélateur
- S’assurer de disposer du matériel nécessaire à la protection des enfants vis-à-vis de la chaleur (brumisateurs, ventilateurs notamment - les ventilateurs n’augmentent le rafraichissement que si la peau est préalablement humidifiée.) ;
- Disposer d’un moyen de vérification du confort thermique à l’intérieur des locaux et dans les différentes pièces de vie (repos, activités, toilettes) ; disposer d’au moins un thermomètre par salle

Sensibiliser aux risques liés à la canicule
Les établissements d’accueil de jeunes enfants et les maisons d’assistants maternels doivent de plus :
- Sensibiliser les professionnels au contact des jeunes enfants aux risques encourus lors d’une vague de chaleur, au repérage des troubles pouvant survenir, aux mesures de prévention et de signalement à mettre en œuvre ;
- Veiller à la préparation de l’approvisionnement en eau et le renforcement de la distribution ;
- Veiller aux conditions de stockage des aliments et au respect de la chaine du froid.
Ils doivent en outre consulter régulièrement les prévisions météorologiques afin d’anticiper la mise en œuvre des mesures.

Agir pour lutter contre la vague de chaleur
Lors de la survenue de l’épisode de vague de chaleur/canicule, les établissements d’accueil de jeunes enfants et les maisons d’assistants maternels doivent :
- Fermer les volets, les stores et les rideaux des façades les plus exposées au soleil durant toute la journée (notamment si la température extérieure est supérieure à la température intérieure) ;
- Vérifier la température des pièces et avoir une solution de repli dans un endroit plus frais ;
- Mettre à l’ombre des enfants - éviter les expositions au soleil ;
- Adapter les activités et les sorties à l’extérieur (les horaires aux températures les plus fraiches) et privilégier les lieux ombragés et les activités rafraichissantes (baignoires, jeux d’eau, pataugeoires, etc.) ;
- Limiter / interdire les efforts intenses, les activités sportives ;
- Rafraichir les enfants et les nourrissons : utilisation de brumisateurs, protection du corps par des vêtements clairs pour éviter l’exposition solaire directe de la peau et du cuir chevelu ;
- Appliquer des crèmes solaires ;
- Arroser les cours ou les préaux ;
- Mettre en dortoirs climatisés les enfants en bas âge ;
- Inciter les enfants à boire régulièrement (toute les heures), au verre, au biberon ;
- Adapter les menus, privilégier les fruits frais (pastèques, melon, fraises, pèches) ou en compotes, et les légumes verts (courgettes et concombres), proposer des yaourts ou fromages blancs sauf contre-indication ;
- Sensibiliser les parents le soir lorsqu’ils viennent chercher leurs enfants.
Etablir une synthèse de la gestion de la canicule à destination  services départementaux

Une fois l’alerte levée, il est recommandé de :
-     réceptionner l’information sur la fin de la vague de chaleur, de la diffuser auprès de ses services, puis d’établir une synthèse de la gestion de l’évènement et des mesures prises, et la transmettre au service départemental de la protection maternelle et infantile.
Une fois l’épisode de canicule terminé, il est recommandé de :
-     procéder à l’analyse de la gestion de l’évènement par ses services, en tirer les conséquences pour apporter les améliorations nécessaires au plan de gestion interne des vagues de chaleur.

Le communiqué de la DGCS souligne que les recommandations applicables aux modes d’accueil d’enfants de moins de trois ans s’appliquent en tant que de besoin aux assistants maternels à domicile, aux gardes d’enfants à domicile, aux services de soutien à la parentalité accueillant des enfants, en particulier les lieux accueil enfants parents.
 
Télécharger la note ci-dessous
Article rédigé par : Isabelle Hallot
Publié le 16 juin 2022
Mis à jour le 20 juin 2022