#ChoisisLaPetiteEnfance : la FFEC réitère sa Semaine de valorisation des métiers de la Petite Enfance

La Fédération Française des Entreprises de Crèches (FFEC) n’a pas attendu la campagne de valorisation et de promotion des métiers de la petite enfance proposée par le Comité de filière et actée par Jean-Christophe Combe prévue pour 2023. Boostée par le succès de la 1ère édition de sa Semaine de valorisation des métiers de la Petite Enfance, en novembre 2021, elle a en effet décidé de la reconduire car urgence il y a. Elle débute aujourd’hui.

Pallier la pénurie de professionnels : un impératif
On le sait la France manque de pros de la petite enfance. « Au vu des résultats de l’enquête Cnaf, c’est 10 000 professionnels qui nous manquent dès aujourd’hui pour revenir à notre pleine capacité d’accueil et nous connaissons les profils dont nous avons besoin et les territoires où nous en avons besoin », avait ainsi souligné Jean-Christophe Combe le 11 juillet dernier à l’issue de la réunion du groupe de travail pénurie du Comité de filière Petite Enfance. En outre, la mise en place du service public de la petite enfance, avec la création de 200 000 places d’accueil, va indéniablement nécessiter plus de professionnels. Séduire les jeunes générations est donc un enjeu de taille. Plusieurs actions peuvent être entreprises parmi lesquelles faire connaître ces métiers via une campagne de communication.

La FFEC prend encore une fois les devants
En novembre 2021 déjà, la FFEC s’était mobilisée pour agir contre la pénurie, en lançant la première édition de la Semaine de valorisation des métiers de la Petite Enfance, à destination des collégiens et lycéens. En pratique, les adhérents de la FFEC étaient invités à investir les réseaux sociaux, via des slogans et visuels mis à leur disposition, et en utilisant le #ChoisisLaPetiteEnfance, afin de mettre la lumière sur ce secteur d’activité. Fort du succès de l’édition 2021 (une centaine de posts avaient été publiés, touchant 50 000 personnes « dont 2 500 interactions pour une audience générale de 92 000 personnes »), la FFEC a souhaité renouveler l’événement. Et ce alors même qu’une grande campagne de promotion et de valorisation des métiers de la petite enfance se déroulera en 2023. Pour rappel, 2 millions d’euros ont été affectés à son financement et elle concernera aussi bien les métiers de l’accueil collectif que ceux de l’accueil individuel. Mais n’y voyons pas malice de la part de la FFEC. L’heure est grave. Toutes les forces doivent être conjuguées. « La FFEC et ses adhérents relaieront avec énergie et efficacité les campagnes à venir du Gouvernement et du Comité de filière Petite Enfance. Notre priorité est de valoriser nos métiers par tous les moyens possibles », assure ainsi Elsa Hervy, déléguée générale de la FFEC. A noter que cette 2e « Semaine », du 7 au 11 novembre, a pour particularité d’inclure le 8 novembre, journée de la reconversion professionnelle, et le 10 novembre, journée internationale des stagiaires. 
Article rédigé par : CF
Publié le 04 novembre 2022
Mis à jour le 17 janvier 2023