Coronavirus : les micro crèches restent ouvertes et les assistantes maternelles pourront accueillir jusqu’à 6 enfants

Lors de son point presse quotidien sur l'épidémie de coronavirus, le Ministre de des solidarités et de la Santé a précisé la situation des EAJE, des MAM et des assistantes maternelles.

Comme nous l’annoncions -au conditionnel dès cet après-midi -, selon les scientifiques en dessous de 10 enfants les risques de propagation du virus sont moindres. Dès lors, Olivier Vera a annoncé que les micro crèches restaient ouvertes. Et que seules les MAM accueillant plus de 10 enfants seraient fermés. Dans ce cas les assistantes maternelles y exerçant pourront bénéficier du dispositif et des indemnisations « d’activité partielle ».

Les assistantes maternelles appelées à se mobiliser
Par ailleurs il a confirmé que les assistantes maternelles pouvaient continuer à accueillir des enfants. À domicile. Importantes dans le dispositif d’accueil pour les parents qui ne peuvent pas faire de télétravail ou qui travaillent dans les hôpitaux, il a annoncé : « Nous allons généraliser une dérogation qui existe dans les textes et qui permet aux conseils départementaux d’autoriser les assistantes maternelles à accueillir jusqu’à six enfants de moins de 3 ans simultanément contre 4 aujourd’hui. » Les mentionnant à plusieurs reprises, Olivier a engagé les assistantes maternelles à se mobiliser.

Des crèches resteront ouvertes pour accueillir les enfants de soignants
Olivier Veran a également précisé : «nous allons garantir que les enfants des personnels essentiels pour notre système de santé et de prise en charge des personnes les plus vulnérables soient accueillis dans les écoles, les collèges et les crèches ».
La maire de Paris Anne Hidalgo avait annoncé cet après-midi que 28 crèches municipales proches des hôpitaux ou dans les hôpitaux resteraient ouvertes. Pour accueillir les enfants de ces personnels. La ville de Nancy dans le même esprit a décidé de laisser ouvertes ses crèches hospitalières.

Une information  actualisée des offres d'accueil
Le Ministre , en accord avec sa secrétaire d'Etat Christelle Dubos a aussi décéidé d’inscrire dans la loi le service universel d’information aux familles (SUIF) qui devra rapidement permettre que figurent toutes les disponibilités des assistantes maternelles (et des crèches) de la façon la plus actualisée possible.
Cette disposition fait donc référence à monenfant.fr, sujet de polémique et de conflit entre le gouvernement et els professionenelels de l'accueil individuel notamment. 


 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 13 mars 2020
Mis à jour le 14 mars 2020