Diversification alimentaire : les nouvelles recommandations de Santé publique France

Santé publique France a conçu de nouvelles recommandations concernant l’alimentation des enfants de moins de trois ans, en s’appuyant sur les derniers avis de l’Anses et du HCSP. Elle a également mis en place des outils à destination des parents mais aussi des professionnels de la petite enfance pour mieux se les approprier.

Voici les principales nouveautés :

-    Introduire tous les groupes d’aliments, sans exception et donc même ceux réputés allergènes, dès le début de la diversification alimentaire c’est-à-dire entre 4 et 6 mois
-    L’ajout indispensable de matières grasses dans les petits plats maison et dans ceux du commerce qui n’en contiennent pas
-    Introduire des nouvelles textures dès 6-8 mois
-    Retarder l’introduction des produits sucrés et en réduire leur consommation
-    Ne pas hésiter à proposer un aliment jusqu’à 10 fois, un tout-petit peut avoir besoin de temps pour l’apprécier
-    Faire confiance à l’appétit de l’enfant et être attentif aux signes de rassasiement
-    Ne pas forcer un enfant à manger
-   Eviter les écrans pendant les repas

Des aliments « à proscrire en raison du risque infectieux »
En outre, Santé publique France rappelle que certains aliments sont vivement déconseillés. C’est le cas du lait cru et des fromages au lait cru à prohiber avant 5 ans. Mais aussi de la viande, du poisson, des coquillages crus ou peu cuits et des œufs crus ou de préparations à base d’œufs crus (mousse au chocolat ou mayonnaise maison) que les enfants de moins de 3 ans ne doivent pas consommer. Ou encore du miel, pas avant l’âge d’un an. Enfin, Et il n’est pas recommandé de proposer aux moins de trois ans des produits à base de soja, « en raison de leur teneur en isoflavones (rôle suspecté de perturbateur endocrinien). »

Des outils dédiés aux professionnels
Les professionnels de la petite enfance peuvent être amenés à répondre à des questions des parents sur l’alimentation de leurs enfants. Pour les accompagner, Santé publique France met à leur disposition des outils ainsi que les dernières recommandations dans l’espace Recommandations – Ressources Pros du site mangerbouger.fr. Par ailleurs, les professionnels sont invités, s’ils le souhaitent, à télécharger ou à commander la brochure « Pas à pas, votre enfant mange comme un grand. Le petit guide de la diversification alimentaire », qu’ils pourront transmettre aux parents lors de leurs échanges liés à l’alimentation de leurs tout-petits.

Voir le communiqué de presse de Santé publique France
Publié le 14 septembre 2021
Mis à jour le 14 septembre 2021