Donner des aliments solides avant 6 mois améliore le sommeil des bébés

Selon une étude britannique publiée le 9 juillet dernier, consommer de la nourriture solide avant 6 mois permettrait aux nourrissons de mieux dormir.  
Des chercheurs de King’s College de Londres ont réalisé une étude montrant que les enfants recevant de la nourriture solide, comme du poulet ou des céréales, avant leurs 6 mois dorment plus longtemps et d’un sommeil plus lourd que les bébés seulement nourris au lait. 

Des nuits deux fois moins agitées
Entre 2009 et 2012 les chercheurs ont suivi 1 303 enfants âgés de moins de 3 mois, jusqu’à leurs trois ans en Angleterre et au Pays de Galles. La moitié a commencé la nourriture solide avant 6 mois, les autres sont restés au lait jusqu’à cet âge. 
Selon les résultats observés, les tout-petits ayant bénéficié d’aliments solides avant 6 mois se réveillent moins que les enfants allaités au sein ou recevant exclusivement du lait : 1,74 fois en moyenne la nuit, contre 2,01 fois. Leur temps de sommeil est également plus long avec environ 16 minutes de plus que les buveurs de lait. 

Un nouvel argument pour la diversification alimentaire avant six mois 
Voilà une étude qui devrait relancer les discussions et polémiques autour de l’allaitement et des débuts de la diversification alimentaire.
Rappelons que l’OMS préconise l’allaitement exclusif jusqu’aux six mois de l’enfant tandis que les dernières recommandations européennes conseillent de commencer la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois, le lait restant cependant l’aliment de base à cet âge. 
D’autres études ont révélé qu’une diversification avant six mois permet d’éviter dans de nombreux cas des allergies alimentaires, de passer tout en douceur du liquide au solide, d’apprendre progressivement aux enfants à mâcher les aliments et donc à les préserver d’éventuels soucis orthodontiques ultérieurs. 


Source : JAMA Pediatric 

Pour aller plus loin consulter notre dossier sur la diversification alimentaire
Article rédigé par : JD