Drame du bébé décédé à Lyon : une pétition pour engager l'employeur à prendre ses responsabilités

Après le drame du décès d'une petite fille dans une crèche People & Baby de Lyon, une pétition a été lancée sur le site mesopinions.com fin juin pour engager l'employeur de la jeune femme à assumer ses responsabilités.

À l'heure où nous publions cet article, la pétition, mise en ligne fin juin, a déjà été signée par plus de 12 000 personnes. Son objectif : mobiliser les professionnels de la petite enfance pour mettre fin à un phénomène qui perdure depuis des années, « un déni de responsabilité ». Car si les auteurs de la pétition ne remettent pas en cause la responsabilité de l’employée dont le geste a entraîné la mort d’un bébé, ils estiment que « (…) l'employeur de cette jeune femme ne peut pas se dédouaner de toute responsabilité à travers un simple courrier à destination des familles et de ses salariés. » 

Trop, c'est trop !
Car se dédouaner, c'est laisser se détériorer une situation devenue intenable pour tout un secteur. La pétition revient ainsi sur les conditions de travail insupportables que connaissent désormais les professionnels travaillant en accueil collectif : « Nous avons signé pour nous occuper des enfants, les aider à grandir, à découvrir le monde, les protéger et aider les parents... Mais la réalité est bien différente. La vie quotidienne en crèche, c'est (dans la grande majorité du temps) : la galère, le manque de mains pour nous occuper des petits, des locaux dégradés, des changements réguliers de direction, le non-respect des lois et des protocoles, la mise en danger... ». C'est simple, pour les auteurs de la pétition, trop c'est trop et il est temps de faire comprendre à l'Etat, l'état de la situation.

Des auteurs anonymes
Sur le ou les auteur(s) de cette pétition, on ne sait pas grand-chose, si ce n'est qu'il(s) l'a/l'ont créée sous le nom sans équivoque de « Scandales en crèches ». Un site éponyme a par ailleurs été déployé pour suivre l'affaire via la presse et mettre en avant des témoignages eux aussi anonymes. 

Voir la pétition Drames dans les crèches : pour que l'employeur assume sa responsabilité !
Article rédigé par : Véronique Deiller
Publié le 01 juillet 2022
Mis à jour le 08 juillet 2022