Enquête : 1 669 Laep financés par les Caf en 2018

La Cnaf vient de dévoiler les résultats d'une enquête sur les Lieux d’accueil enfants parents (Laep). Ils permettent d’en savoir plus sur ces structures qui existent maintenant depuis plus de 40 ans.

Des lieux pour favoriser le lien entre les enfants et les parents
En 2020, la Cnaf a interrogé via un questionnaire les gestionnaires gérant au maximum 5 Laep sur leur activité de 2018. Elle vient de rendre publics, dans sa revue L’e-ssentiel n°213, les résultats de son étude. Les Laep, pour rappel, sont des lieux qui accueillent des enfants (0 à 6 ans) accompagnés d’un adulte référent, la plupart du temps les parents, sans inscription préalable. L’anonymat et la confidentialité sont de mises. La gratuité généralement aussi même si parfois une participation modique est demandée aux familles. L’objectif du Laep : soutenir la parentalité. En pratique, c’est un lieu de rencontres et de jeux pour favoriser le lien familial et le lien social. 

4% des familles avec enfants de moins de 6 ans se sont rendues dans un Laep en 2018
L’enquête révèle que « au cours de l’année 2018, un Laep accueille en moyenne 245 personnes différentes. » Et précise : « Il s’agit de parents (36 %), d’enfants de 0 à 6 ans inclus (49 %), de leurs frères et sœurs qui les accompagnent (7 %) ou d’autres personnes référentes (7 %). » A noter : « 7,5% d’entre elles sont en situation de handicap ou de fragilité (monoparentalité, pauvreté, incarcération, familles de réfugiés). » Par ailleurs, en moyenne, 7 familles sont présentes lors d’une séance. Et, en 2018, environ « quatre familles avec enfants de moins de 6 ans sur 100 ont fréquenté un Laep ». Un nombre qui varie selon les territoires.

1 669 Laep financés en 2018 par les Caf
Depuis 2015, les Laep ont un référentiel, qui définit notamment les modalités pour bénéficier de la prestation de service. On apprend ainsi par l’enquête qu’en 2018, « les Caf ont participé au financement de 1 669 Laep – à hauteur de 11,7 millions d’euros, par le biais de la prestation de service dédiée ». Par ailleurs, ils sont « gérés par 1 375 gestionnaires : 46 % sont des associations, 46 % des collectivités locales (dont les établissements publics administratifs – ou EPA), 7 % des centres communaux d'action sociale (CCAS) et 1 % des Caf ».

Des locaux mutualisés
Autre enseignement de l’étude : les locaux des Laep sont mutualisés à 84 % avec d’autres services. Et de citer notamment : les RPE, les EAJE, les Réseaux d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAPP), les structures d’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH), les centres sociaux. De plus, « 38 % des Laep sont multisites : 28 % sont « itinérants » et 10 % ont des « annexes locales ». » A noter que les LAEP sont essentiellement localisés en milieu urbain (60%).

Des Laep ouverts en moyenne deux jours par semaine
Presque tous les Laep ayant participé à l’enquête ont une ouverture hebdomadaire, « avec une moyenne de deux jours par semaine ». Seuls 3% n’ouvrent que deux fois par mois et 1% une fois par mois. Les jours d’ouverture les plus fréquents sont les jeudis et les mardis. Pendant les petites vacances scolaires, 50% des Laep accueillent du public. Un peu moins de la moitié (47%) sont ouverts pendant les grandes vacances : 47 % en juillet et 18 % en août.

Les accueillants : principalement des EJE
S’il y a 17% de bénévoles dans les Laep, 83% des accueillants sont des salariés. Qui sont-ils ? Des EJE d’abord : ils exercent dans 63% des Laep. Ensuite, on retrouve 44% de professionnels de l’animation. « Les psychanalystes/psychologues, les travailleurs sociaux et les auxiliaires de puériculture font aussi partie des équipes pluridisciplinaires des Laep (36 %). Moins fréquemment, ces dernières peuvent inclure des professionnels paramédicaux (23 %), des éducateurs spécialisés (17 %), des enseignants (8 %) ou des stagiaires (7 %) », est-il également indiqué. Et combien d’accueillants par structure ? Aux alentours de 6,6 en 2018. A noter que pour chaque séance, en moyenne 2,1 accueillants sont présents.

NB : nous avons publié dans la Lettre Hebdo n°58-59 un Zoom sur les Laep

Télécharger ci-dessous  L’e-ssentiel n°213
Article rédigé par : CF
Publié le 07 novembre 2022
Mis à jour le 08 novembre 2022