Enquêtes IGAS sur la bientraitance et la sécurité des enfants en EAJE : il est encore temps de répondre !

L'inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) a fait, ce 24 novembre, un point d'étape sur la diffusion des questionnaires à destination des professionnels de la petite enfance et des parents, visant à évaluer les conditions d'accueil des jeunes enfants en EAJE. Son constat : des bons premiers résultats, mais des réponses complémentaires seraient (très) utiles.

Après la saisine de l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) le 22 juillet dernier, la mission d' « évaluation des processus et des mesures mis en œuvre afin de garantir la sécurité et la bientraitance des enfants accueillis en EAJE » suit son cours. Ainsi, début novembre, l'IGAS avait diffusé trois questionnaires, destinés respectivement aux directeurs de crèche, aux personnels des EAJE et aux parents afin de faire un état des lieux de l'accueil dans ces structures.


Un premier bilan positif !
L'heure est aujourd'hui à un premier bilan. Dans un email transmis aux pros de la petite enfance ce 24 novembre, les inspecteurs de l'IGAS affirment avoir eu, à ce jour, de « bons retours ».

En attestent quelques chiffres :
  • 3 304 directeurs de crèches ont répondu au questionnaire, soit 21.4% des établissements ciblés,
  • 7 203 professionnels ont également participé, soit une moyenne de 4,6 professionnels par crèche ,
  • 10 000 parents ont pris le temps de répondre à l'enquête qu'il leur est dédiée.
     
Une participation plus importante souhaitée
Restent aujourd'hui, trois problématiques que l'IGAS aimerait adresser à savoir :
  • La répartition territoriale des réponses est inégale. L'Inspection Générale cherche donc désormais à « remobiliser les départements dans lesquels les réponses sont plus faibles » (voir carte ci-contre.)
  • Le nombre de réponses pour les professionnels paraît faible par rapport au nombre de réponses de directeurs. En cause selon l'IGAS : « des difficultés dans la transmission aux établissements, ou dans la transmission aux équipes par les directeurs. » D'où l'intérêt aujourd'hui d'une piqûre de rappel pour les professionnels hors direction ! EJE, AP, CAP EAPE : l'IGAS a aujourd'hui besoin des retours des professionnels de terrain, avant le 30 novembre, date de clôture du questionnaire.
  • Le nombre de réponses de parents peut être encore plus important afin de permettre un diagnostic encore plus fin. Ces derniers ont jusqu'au 7 décembre pour répondre à l'enquête qui leur est dédiée, cette dernière ayant été lancée plus tardivement que les questionnaires adressés aux professionnels.

Pour participer aux enquêtes :
 
Article rédigé par : V.D
Publié le 24 novembre 2022
Mis à jour le 24 novembre 2022