Jeux et Jouets

Jeux et jouets : les 6 principaux critères de choix

Voici les points auxquels vous devez penser avant d’investir dans des jeux ou jouets pour les enfants que vous accueillez. Sans oublier bien sûr une dimension « coup de cœur », car jouer doit être avant tout un plaisir pour les petits… comme pour les grands !
bébé sur un tapis d
1. Fonctions générales de développement
Il s’agit de choisir des jouets en tenant compte du développement de l’enfant qu’il soit moteur, intellectuel ou cognitif, affectif ou social. Il faut non seulement en tenir compte mais voir comment les jouets choisis peuvent l’accompagner.
• Le développement moteur pour faciliter l’expérience motrice diversifiée en permettant la mise en œuvre de nombreuses habiletés, répondre aux besoins des différents âges de développement, permettre des apprentissages moteurs et solliciter les différentes fonctions musculaires.
• Le  développement intellectuel pour susciter la réflexion, solliciter l’attention, demander de la concentration sans pour autant bloquer l’utilisation du jeu ou du jouet.
• Le développement affectif et social pour susciter le plaisir de jouer et celui de jouer avec les autres ou contre les autres.

2. Fonctions essentielles en termes d'éducation
La fonction d’éducation se distingue  de la fonction générale de développement.
notamment par l’action des intervenants (auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants, assistantes maternelles, animateurs) qui organisent le jeu et guident l’utilisation du jouet pour obtenir un effet précis ou une fonction bien identifiée.
• Faciliter l’action des intervenants : le jeu ou le jouet doit répondre à des besoins de découverte et d’apprentissage, mais aussi permettre de créer des situations problématiques, une progressivité d'apprentissage et une diversité des actions.
• Se prêter aux actions d’intervention : comme tout outil pédagogique, le jouet ou le jeu doit être facile à utiliser par l'intervenant tout comme son mode d’utilisation doit être facile à comprendre par l'enfant.
• Apporter une valeur ajoutée dans la démarche d’apprentissage : leur utilisation doit faciliter les progrès et permettre de les identifier, ainsi que susciter la motivation des enfants.

3. Exigences de solidité et de conception
Dans le domaine de la sécurité, les contraintes sont générées par les risques occasionnels liés à l’utilisation des jouets qui doivent répondre aux exigences de solidité et de conception excluant des risques liés à leur défectuosité, à la rupture de composants du produit, à leur dangerosité (voir aussi notre dossier sécurité).
• Solidité : les jeux et jouets doivent en particulier résister au déchirement, avoir des assemblages résistant aux tractions, aux manipulations. Par ailleurs, la qualité des liaisons entre les différentes parties du jeu ou du jouet est un des critères de la solidité.
• Stabilité : des jouets qui ne basculent ou ne se renversent pas suite aux sollicitations des utilisateurs.
• Non toxicité : en cas de contact avec les muqueuses, en cas d’ingestion par la bouche, les jeux et jouets ne doivent pas créer de dommages (voir notre dossier sécurité).
• Conforme aux normes et aux réglementations : une caractéristique impérative. Généralement, les seuls jouets qui ne sont pas toujours aux normes sont les portiques, les toboggans... Pour les autres équipements, le marquage CE suffit. A noter : quand un équipement est interdit aux collectivités, un marquage « réservé à l’usage familial » est prévu.
• Non agressif : leur forme et leur texture ne doivent pas provoquer de dommage lors du contact.

4. Maintenance et entretien
L’usage intensif des jeux et des jouets s'accompagne d’un entretien régulier et de réparations correspondant à la maintenance courante. En effet, il est nécessaire de conserver ces produits dans un état de qualité permettant un usage optimal et durable, mais aussi de garantir sécurité, propreté et hygiène 
• Facile à nettoyer : utilisation de produits courants et absence de "pièges à saletés".
• Facile à renouveler : suivi de la fabrication.
• Facile à réparer : possibilité de changer des éléments du jeu ou du jouet, sans en altérer la sécurité. La durée d’utilisation normale d’un jeu ou d’un jouet doit pouvoir excéder la durée de la garantie contractuelle.

5. Rangement et stockage
Il convient de prendre en compte que les jeux et jouets, en dehors de leur utilisation, doivent pouvoir être rangés et stockés de façon rationnelle et efficace afin de les protéger, mais aussi dans des conditions telles que leur remise en service soit facile et rapide : éléments simples à mettre en place et nombre réduit de manipulations.

6. Conditions d’achat
Il est important de prendre en compte le coût des produits proposés par rapport aux fonctions satisfaites, ainsi que les conditions en matière de durée de garantie, les conditions de réparation ou de remplacement des produits défaillants (depuis mars 2016, c’est au fabricant de prouver le défaut).
La garantie* d’un jouet, comme tout objet est une garantie légale soumise par le code de consommation français.


* Les 3 Garanties dont la Garantie légale de conformité entre professionnel et consommateur.
Avis du CNC entre garantie légale de conformité et durabilité des produits : ici et ici.
Article rédigé par : Catherine Alexandre
Modifié le 10 août 2017