Jeux et Jouets

Poupée : comment la choisir

Souples, en tissu, articulée ou non, qui parlent et/ou qui marchent, mannequins, interactives… il existe une grande variété de poupons et de poupées de toutes tailles, plus réalistes que jamais et accompagnées d'une multitude d'accessoires. Comment choisir ? Selon quels critères ? Les conseils d'Anne-Sophie Casal, psychologue.*
Istock
enfant-poupée
Tout dépend de l'âge de l'enfant
"C'est surtout la taille et la matière de la poupée qui évolue en fonction de l'âge de l'enfant, précise Anne-Sophie Casal. D'abord un poupon avec un contenant comme un couffin par exemple, car le jeune enfant est encore beaucoup dans une pensée sensori-motrice, puis un poupon de plus en plus réaliste pour faire comme les grands. A partir de 4 ans, la poupée mannequin pour s'identifier ou se projeter".
• A 12 mois, la poupée doit être simple, légère, facile à manipuler et pas trop grosse, avec des cheveux et des yeux qui se ferment.
•  De 2 à 3 ans, la poupée fait partie de l’imaginaire de l’enfant et devient un véritable partenaire de jeu. Là encore la poupée doit être légère et pas trop grande, n'hésitez pas à choisir une poupée aux articulations souples pour que l'enfant puisse l'asseoir, l'habiller et la déshabiller plus facilement.
• Après 3 ans, l'enfant invente des histoires plus longues, plus complexes, avec des rôles sociaux. La présence de la poupée est rassurante, elle devient une confidente et écoute tous les secrets de l'enfant. A cet âge, la poupée idéale est classique et solide.

Simple pour laisser place à la créativité de l'enfant  
Une poupée n'a pas besoin de parler, de pleurer ou de rire, de nager ou de chanter… Plus elle est simple, plus l'enfant est créatif dans son jeu. En revanche, proposer des poupées ethniques et sexuées est intéressant "pour permettre à l'enfant d'aborder le thème des différences et de la diversité… et pourquoi pas un poupon handicapé ?", précise Anne-Sophie Casal.

Plutôt une poupée de marque pour la sécurité
Le marquage CE reste indispensable pour tout achat de jouets, notamment pour les moins de 3 ans. Créé dans le cadre de la législation européenne, il matérialise la conformité d’un produit aux exigences communautaires incombant au fabricant du produit. En plus de ce marquage, il est toutefois important de choisir des poupées de marques car elles sont à même de garantir une fabrication sans risques pour l'enfant et une bonne durée de vie. De plus, les grandes marques possèdent un service après-vente.


Découvrez notre sélection de poupées et accessoires.


*Spécialisée dans le développement du jeune enfant et de ses lieux d'accueil, Anne-Sophie Casal est psychologue et responsable du secteur petite-enfance du Centre national de Formation aux Métiers du Jeu et du Jouet (FM2J). Elle est également Co-auteur du livre "le jeu de l'enfant" publié aux Editions Vuibert.

 
Article rédigé par : Catherine Alexandre
Modifié le 14 septembre 2016