Message d'erreur

Certains jouets demandent une vigilance accrue

Chaque jour, des enfants se blessent en utilisant des produits de leur environnement quotidien, y compris avec ceux, comme les jouets, qui leur sont spécialement destinés. Nous avons choisi de mettre l'accent sur certains jouets demandant davantage de vigilance lors de l'achat, mais aussi une surveillance accrue dans la manière de les utiliser.
Cordons et cordelettes : vérifier les normes s’impose
Dans les 28 États membres de l’UE, les cordelettes, cordons et colliers sont responsables chaque année d’environ 700 accidents* impliquant des enfants âgés de 0 à 14 ans. Outre les cordons et cordelettes des vêtements, certains jouets à traîner et certains déguisements peuvent être dangereux si les cordons, cordelettes ou lanières sont trop longs (risque d'étranglement).
Pour les jouets à tirer ce sont les normes qui permettent de repérer les produits les plus sécuritaires, notamment pour les moins de 3 ans. Par ailleurs, les vêtements ou les déguisements comportant des cordons simples ou coulissants peuvent être dangereux lorsque les enfants jouent à l'intérieur comme à l'extérieur. Ils peuvent rester coincés dans un petit espace ou une ouverture en haut d'un toboggan par exemple ou dans les rayons des roues d'une draisienne ou d'une bicyclette. Pour plus de sécurité, demandez aux parents d’opter pour des vêtements avec d'autres attaches (boutons pression, boutons ou velcros).

Les précautions à prendre
  • N’achetez pas de jouets avec des cordons ou des chaînes de plus de 22 cm de long : au-delà, les enfants sont exposés à un risque d’étranglement (norme EN 71-1:2011).
  • N’achetez pas de jouets avec des fils électriques (attachés ou fournis) de plus de 30 cm de long.
  • Les colliers destinés aux moins de 14 ans sont considérés comme des jouets et doivent donc répondre aux exigences de la norme EN 71 et être estampillés du marquage CE.
  • Assurez-vous que les vêtements et les déguisements pour enfants avec cordons coulissants sont conformes à la norme EN 14682:2007.
  • Retirez tout bavoir, collier ou tout autre vêtement du cou des enfants avant de les installer dans un parc.
  • Assurez-vous qu’aucun autre cordon (lampe, rideau) ne se trouve près des lieux de jeu et du couchage des enfants.
A noter : Les colliers sont déconseillés chez les jeunes enfants car ils présentent un risque d’étranglement.

Petites pièces : des précautions spécifiques
Chaque année, les billes sont à elles seules responsables d'environ 7.000 accidents* impliquant des enfants âgés de 0 à 14 ans dans les 28 États membres de l’UE. C’est dire si les petites pièces (balles, piles, aimants, billes…) présentent  des dangers pour les petits pour peu qu’on n’y prenne garde !
D’une façon générale, les petites pièces des jouets peuvent provoquer des risques d’étouffement ou de suffocation. Les objets ronds et lisses restent les plus dangereux, ils peuvent se loger dans l’estomac, les poumons ou les oreilles. Les enfants âgés de 4 à 36 mois sont exposés au risque de suffocation que présentent les objets creux et cylindriques (effet d’aspiration et obstruction des voies respiratoires). Les ballons baudruches sont particulièrement dangereux pour les jeunes enfants qui peuvent l'aspirer lorsqu'ils essaient de le gonfler. Ils peuvent également avaler des morceaux de ballon éclaté. Par ailleurs, les petits aimants des jouets causent de graves blessures et des accidents mortels lorsqu'ils sont avalés. Ces aimants sont très puissants et peuvent s’attirer les uns les autres dans le corps et provoquer une torsion, une occlusion ou une perforation des intestins.

En pratique, adoptez les bons réflexes
  • Vérifiez les avertissements spécifiant les limites d’âge lors de l'achat de jouets.
  • Placez les petites pièces, comme les piles, les billes, les aimants, les petites balles, les pièces de monnaie…, en hauteur et hors de portée des moins de 3 ans.
  • Séparez les jouets destinés aux moins de 3 ans des jouets destinés aux enfants plus âgés et rangez-les à part.
  • Les yeux et le nez des animaux en peluche, les roues et les pneus des voitures et camions ne doivent pas se détacher facilement et les essieux doivent être exempts de rouille.
  • Vérifiez régulièrement les jouets et les aires de jeu pour vous assurer qu’il ne manque pas des aimants ou qu'ils ne sont pas sortis de leur logement.
  • Surveillez les enfants lorsqu’ils jouent avec des ballons baudruches. Ramasser les morceaux éclatés et jetez-les immédiatement.
  • Contrôlez la taille de tous les jouets contenus dans les denrées alimentaires destinées aux enfants, ces jouets peuvent entraîner une obstruction des voies aériennes et une suffocation.
Les trotteurs : interdits dans certains pays
Les trotteurs, également appelés "youpalas" permettent aux 8-16 mois, ne sachant pas encore marcher, de se mouvoir en position debout. Les bébés apprennent ainsi à se déplacer rapidement, une prise de vitesse qui peut multiplier les risques d'accidents. Les accidents liés aux trotteurs  sont les chutes dans les escaliers, le basculement du produit en traversant des surfaces inégales (tapis, pas de porte), mais aussi des brûlures ou l'empoisonnement. En effet, du fait de leur position surélevée, les enfants peuvent atteindre beaucoup plus facilement des objets jusque-là inaccessibles (radiateurs, four, plantes vertes, produits ménagers).
Dans les 28 Etats membre de l'Union Européenne, les trotteurs sont responsables chaque année d'environ 580 accidents impliquant des enfants âgés de 0 à 4 ans. Au Canada, la chute dans les escaliers d’enfants installés dans des trotteurs est la cause la plus fréquente de blessures graves à la tête chez les moins de 2 ans. Près de 2.000 blessures* d'enfants âgés de 5 à 14 mois ont été déclarées de 1990 à 2002. C'est pourquoi les trotteurs sont interdits au Canada depuis 2004.

Les précautions d’achat
  • Vérifiez que les trotteurs sont conformes à la norme EN 1273: 2005.
  • Choisissez des trotteurs dotés d'un dispositif de freinage qui les bloque à l’approche du vide ou, le cas échéant, équipés d’une poignée permettant de les arrêter.
  • Vérifiez que les trotteurs sont plus larges que l’encadrement des portes, les enfants ne pourront pas se déplacer dans d'autres pièces.
Pour une utilisation en toute sécurité
  • Utilisez les trotteurs sur une surface plane, sans marche ou dénivellation et de préférence de plain-pied.
  • Installez des barrière de protection en haut des escaliers et assurez-vous qu’elles fonctionnent correctement. Fermez toutes les portes.
  • Faites attention aux cordons des appareils électriques et aux autres objets que les enfants pourraient attraper.
  • Par ailleurs, en dehors de toute question de sécurité, un enfant se déplacer en trotteur toute la journée. Une demi- heure à une heure par jour ça suffit !
A propos des hochets
  • Vérifiez qu’ils sont conformes à la norme européenne EN 71-1:2011.
  • N’achetez pas de hochets, de jouets à presser, d’anneaux de dentition et autres jouets ayant des extrémités en forme de balle ou avec des petites pièces qui pourraient se détacher. Veillez à ce que les anses soient suffisamment larges pour ne pas pouvoir se loger dans la gorge des enfants.
  • Testez le bruit des hochets car certains sont parfois trop bruyants pour les oreilles sensibles des bébés.
*Source : European Child Safety Alliance
**Amendement A 8 de la norme NF EN 71-1 de juillet 2003 ayant pour objet de prévenir les risques de suffocation provoqué par un "objet sphérique, ovoïde ou ellipsoïdal destiné à être jeté, tapé, frappé, roulé, lancé ou conçu pour rebondir".
Source : Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC)

Petits jouets : des outils de mesure spécifiques

Le cylindre pour petits éléments : crée aux Etats-Unis en 1971et importé en Europe en 1982, ce cylindre (décrit dans la norme EN 71.1*) est destiné à tester les petits objets capables de pénétrer dans l’arrière-gorge des enfants. Il est tronqué en biais de longueurs inégales (57,1mm d’un côté et de 25,4mm de l’autre) et son diamètre est de 31,7mm. Tout jouet et éléments amovibles d’un jouet qui entrent entièrement dans le cylindre sans compression et dans toutes les orientations possibles est impropre à une utilisation par les moins de 36 mois. Le gabarit E : cet outil (décrit dans la norme EN 71.1*) mesure 44,5mm de diamètre et 6,40mm de hauteur, il est destiné à tester les balles capables de pénétrer dans les voies respiratoires à l’arrière de la bouche et dans la partie supérieure de la gorge et de les bloquer. Toute petite balle entrant dans le gabarit sans être comprimée et dans n’importe quelle orientation possible ne convient pas aux moins de 36 mois.

Article rédigé par : Catherine Charles
Publié le 22 février 2016
Mis à jour le 04 avril 2017