Jouets : attention aux substances toxiques

De nombreux jouets contiennent encore des substances toxiques potentiellement dangereuses. Nos conseils et précautions d’achat pour les éviter au maximum ou minimiser leurs effets.
Formaldéhyde dans les jouets en bois, métaux lourds dans les peintures et les feutres, phtalates et bisphénol A (BPA) dans les jouets en plastique, allergènes et retardateurs de flammes dans les peluches… les jouets peuvent contenir des substances toxiques dangereuses pour la santé des enfants (troubles du développement cérébral et de la reproduction, irritations des voies respiratoires et des muqueuses, allergisant, saturnisme, effets sur le système nerveux et le comportement). Mais comment éviter ses substances ou minimiser leurs effets ? Nos conseils pour chaque catégorie de jouets : poupées, peluches, jouets en bois, en plastique, peinture et maquillage pour enfants.

Poupées, en tissu c’est mieux
Souvent en plastique, en synthétique, ou contenant des composants électroniques, les poupées peuvent renfermer de nombreuses substances toxiques. C'est pourquoi, il est préférable, pour les plus jeunes surtout, d'opter pour des poupées en tissu ou en coton bio à laver avant la première utilisation.

Allergènes dans les doudous et peluches
Les peluches et doudous, surtout ceux à poils longs ou rembourrés en synthétique, sont plus susceptibles de contenir des allergènes et des retardateurs de flammes bromés qui empêchent le feu de se propager mais qui restent dangereux pour la santé. Préférez les produits en fibres naturelles ou bio, comme ceux labellisés Oeko-Tex garantissant des textiles sans substances toxiques, et n'oubliez pas de les laver avant la première utilisation.

Jouets en bois, préférez-les non vernis
Puzzles, jeux de construction, maisons de poupées… Les jouets en contre-plaqué contiennent souvent du formaldéhyde, classé cancérigène, et la peinture des bois peints peuvent contenir des métaux lourds, comme le plomb. Choisissez des jouets en bois brut non vernis (hêtre ou érable par exemple) ou décorés avec des peintures non toxiques et résistantes à la salive (labels FSC ou PEFC).

Phtalates ou BPA dans certains jouets en plastique
Certains jouets gonflables ou en plastique peuvent contenir des perturbateurs endocriniens comme les phtalates ou le Bisphénol A (BPA). Certains fabricants ont volontairement retiré ces substances de leurs produits. Pour acheter ces jouets , recherchez les indications "sans PVC" ou "sans phtalates". Pensez à aérer les produits neufs en PVC au moins deux jours avant la première utilisation.

Feutres et peinture : privilégiez les colorants alimentaires
Dans les feutres, la peinture, les pâtes à modeler ou les kits de maquillage, on peut trouver du barium, du plomb, du formaldéhyde ou des phtalates.  Préférez des produits avec des colorants alimentaires ou issus de plantes et sans conservateurs (mentionnés sur les packagings) et n’achetez pas de jouets parfumés, les parfums peuvent déclencher des allergies.
Prudence avec les cadeaux publicitaires
Evitez de donner aux enfants des poupées miniatures, des cadeaux publicitaires ou des articles de décoration : les limites fixées par la réglementation jouets ne s'applique pas à ces produits.

La réglementation REACH

La réglementation européenne REACH* oblige les magasins à vous renseigner dans un délai de 45 jours sur la présence éventuelle de certaines substances chimiques, notamment dans les jouets. *Plus d'infos : http://www.developpement-durable.gouv.fr/REACH,30375.html

Article rédigé par : Catherine Charles
Publié le 22 février 2016
Mis à jour le 16 janvier 2019