Ateliers pédagogiques et fiches activités

La récup en crèche oui, mais attention

L’heure de l’écolo-monie a sonné, stop au gaspillage et bonjour la récup pour préparer des activités pour les tout-petits. Bien sûr, la récup et le fait maison participent en partie à l’équilibre financier des structures mais les enfants ne doivent pas courir de risque sanitaire. Le point sur les différentes pratiques, leurs éventuels dangers et la meilleure façon de les éviter.
atelier créatif avec coquille d
La récup et «le fait maison» participent en partie à l’équilibre financier des structures, mais les enfants ne doivent pas courir de risque sanitaire. Alors n’hésitez pas à vous renseigner et à prendre le temps de la réflexion  avant de réaliser un tel projet.

Les boîtes à œufs et coquilles d’œufs : attention aux salmonelles
Les coquilles d’œufs sont très prisées pour réaliser des tableaux façon mosaïque et des déco de Pâques. Les adultes qui les préparent, en soufflant dans le petit trou de l’œuf prennent le risque d’être contaminés par les salmonelles, il faudrait essayer le gonfleur à pneu ou du matelas pneumatique !
La coquille sera ensuite plongée plusieurs minutes dans l’eau bouillante afin de détruire les éventuels germes et de permettre aux enfants de la manipuler sans risque, attention néanmoins à ceux  allergiques aux protéines d’œuf.
De nombreux professionnels fourmillent d’idées pour réutiliser les boîtes à œufs : bouquets de fleurs, serpents, tirelires s sortent des petites mains des enfants pour le plus grand plaisir de leur parents…mais les boites peuvent être souillées et, comme les coquilles d’œufs porteuses, de salmonelles. Une solution peut être de vaporiser un désinfectant alimentaire sur les boîtes ou d’arrêter d’utiliser les boites cartonnées  et de laver celles en plastique mais le résultat sera différent.
Les rouleaux de papiers essuie-tout et/ou hygiénique, le papier cartonné et les cartons de transport permettent la réalisation de jolis objets aussi, pensez à les utiliser. Parfois dans les colis sont utilisés des feuilles en papier kraft pour caler les objets, une fois repassées, elles sont parfaites.

Pas de jeux de transvasement avec n’importe quoi !
Les flaconnages de cosmétiques permettent les jeux de transvasement. Mais attention à la composition des plastiques constituant les flacons que les bébés peuvent porter à la bouche. Ils risquent alors d’ingérer des composés chimiques voire des traces du produit contenu malgré les rinçages multiples effectués avant des les mettre dans la malle des jeux.
Il vaut mieux ôter pour les cartons ou des flacons alimentaires qui seront jetés au fur et à mesure des dégâts occasionnés lors de leurs multiples utilisations.

Jeux de graines, gare aux insectes
Sans danger me direz vous…Sauf si des œufs d’insectes s’y trouvent et quelques mois plus tard, la crèche peut être envahie de mouches, de mites alimentaires et vous ne comprendrez pas pourquoi !
Une piste, congeler les brisures de riz, la semoule quelques jours, les œufs seront ainsi détruits et ne les conservez  pas trop longtemps, quelques mois tout au plus.

Le sable, achetez le décontaminé
Le sable est le bonheur des enfants mais il est souillé par les animaux extérieurs s’il n’est pas couvert pendant la nuit. Les enfants peuvent y contracter des maladies sauf à le javelliser  régulièrement.
Le sable peut aussi s’acheter en jardinerie ou magasin de matériaux pour la maison, il aura été décontaminé avant d’être conditionné, à vous de la maintenir propre.

Prudence avec les préparations maisons
La recette de la pâte à modeler a beaucoup de succès mais elle contient de l’alun de potassium qui est toxique en cas d’ingestion. Par ailleurs, des colorants alimentaires sont ajoutés afin de rendre plus ludique l’activité mais ils ne sont pas sans dangers non plus. Préférez tout simplement la pâte à sel qui est moins nocive même dégustée joyeusement par les enfants.

Jouets de seconde vie : évitez ceux en plastique
Attention aux anciens jouets offerts généreusement par les parents ou achetés dans une foire aux jouets. Ceux en plastique contiennent potentiellement des phtalates, il faut donc refuser les objets sans l’emballage d’origine. Lui seul  vous permet de vous assurer de la conformité CE.

Les trésors glanés en promenade : à nettoyer impérativement
Quel enfant n’est pas tenté de ramasser des plumes lors d’une balade, mais attention, le risque de salmonelles existe comme pour les œufs…ne prévoyez pas d’activité avec cette matière pourtant toute douce !
En automne les feuilles et fruits sont autant de matériaux intéressants qu’il faut penser à nettoyer avant de les confier aux enfants pour éliminer les souillures éventuelles.
Article rédigé par : Sylvie Guillou, docteur en chimie, www.secali.com
Modifié le 21 avril 2016