Pâte à modeler : le plaisir de malaxer

Pour que la pâte à modeler soit avant tout un plaisir, il faut laisser le tout- petit la découvrir à sa façon. Lui voir prendre forme et se défaire selon la façon dont il la malaxera. C’est magique pour lui !  A vous de bien l’installer et de prendre les précautions nécessaires pour garantir sa sécurité.

 
pâte à modeler-le-plaisir-de-malaxer
Le matériel



•    De la pâte à modeler bien souple pour que les petits muscles des enfants puissent agir facilement dessus.
•    Des petits accessoires pour la découper comme un couteau en plastique (à prendre dans la dinette) ou un ciseau à bout rond
•    Des emporte pièces
•    Un rouleau ou un verre (en verre) pour aplatir la pâte
•    Une nappe pour protéger la table même si vous ne pourrez pas échapper aux petites boulettes écrasées par terre.
•    Ensuite pour certaines activités vous pourrez aussi utiliser des objets autour de vous

Quelques règles de base
Première chose : faire attention aux allergies. C’est assez rare et en général en lien avec des allergies alimentaires type gluten mais, on ne sait jamais. Et alors dans ce cas, il existe des tas de recettes de pâte à modeler sans gluten par exemple.
Ensuite si certains enfants ont une trop grande tendance à mettre à la bouche :
1.    Evitez les pâtes auto-durcissantes
2.    Ne prendre que des marques où il est mentionné qu'elle convient aux bébés (Play Doh, Crayola ou Giotto bébé par exemple)
3.    Et, bien entendu, toujours rester à côté des enfants durant l'activité

Comment concentrer son attention ?
Avant 3 ans le temps d’attention d’un enfant est de quelques minutes. Voici donc quelques pistes pour stimuler l’intérêt de l’enfant pour l’activité :
1.    Lui proposer d’installer l’activité avec vous. En se sentant à l’origine du jeu vous avez déjà plus de chances qu'il se pose avec vous
2.    Lui faire choisir un pot de couleur pour vous et un autre pour lui. Placez le reste de votre boite par terre de manière à ne pas parasiter son attention.
3.    Le laisser explorer librement la pâte à modeler et reproduire ce qu’il fait. Ne pas hésiter à le féliciter régulièrement.
4.    Ensuite commencer à faire vos manipulations de votre côté sans chercher à représenter qqch ou même à mettre des mots. Donc pas besoin de s’exclamer « oh tu as vu la jolie boule que je viens de faire ».
5.    Si l’enfant s’intéresse à ce que vous faites, lui demander s’il veut que vous lui expliquiez comment faire ou s'il veut de l'aide. S'il ne veut pas, laisser le manipuler librement et faire son expérience seul.
6.    Introduire ensuite au fur et à mesure un ou plusieurs instruments (emporte-pièce, rouleau, couteau, etc.) pour continuer de stimuler son intérêt

Toucher, malaxer, triturer
Inutile de vouloir faire faire des bonhommes ou animaux, ou quoi que ce soit d'ailleurs, aux enfants. Avant 3 ans, les enfants veulent surtout malaxer, toucher, triturer cette pâte si rigolote. Et c'est tant mieux car c'est grâce à cela que leurs mains et leurs doigts vont se muscler, ce qui leur permettra de mieux tenir leur crayon ou leur cuillère par la suite.
Leurs gestes vont s'affiner grâce à ces petits jeux à la fois sensoriels et toniques. Votre rôle est avant tout de les accompagner dans cette découverte en les félicitant à chaque fois qu'ils découvrent spontanément une nouvelle façon de manipuler la matière.

 
Article rédigé par : Emmanuelle Langlois
Publié le 19 décembre 2016
Mis à jour le 19 décembre 2016