Biblio enfants

Elle

Elle
« Malika Doray a suivi ses études en arts appliqués et sciences humaines tout en travaillant au sein d’une structure d’éveil pour les tout-petits auprès d’une psychologue et psychanalyste. Au cours de ses études en ethnologie, elle développe son goût de l’observation des rapports humains, et grâce à l'histoire contemporaine, elle s’intéresse à la naissance de la pédiatrie en France. Son travail quotidien auprès des tout-petits l'amène à penser qu'il n’y a pas de petits ou de grands sujets qui ne puissent être évoqués avec eux dans la douceur ou la bonne humeur. » Voilà comment l’éditeur présente son auteur. 
Ce  livre  « Elle » montre que nous avons, en effet, affaire à quelqu’un qui connaît bien les professionnels de la Petite Enfance. Nous allons le voir, de façon tout à fait intelligente, cet ouvrage parle d’eux !
Le héros de ce livre est un petit, un tout petit lapin, dessiné d’un gros trait net et visible et empli de couleurs franches. Première double page, on le voit en train de jouer avec des cubes et un adulte (lapin lui aussi) l’aide. Le texte dit de cet adulte : « C’est pas ma maman ». Deuxième double page, on le voit encore en train de jouer et un grand lapin le surveille. Le texte dit de cet adulte : « C’est pas mon papa. » Troisième double page, on le voit monté sur le dos d’un grand lapin qui sourit. Le texte dit  de cet adulte : « C’est pas ma mamie. » On le voit ensuite dans les bras de quelqu’un. Le texte dit : « C’est pas mon papi ». Même situation sur les deux double pages suivantes, dans un jardin. Le texte dit : « C’est pas ma tata », et plus loin « C’est pas mon tonton ». Puis, on voit le petit sur l’épaule d’un adulte qui le porte. Le texte dit : « C’est… » Les points de suspension, comme leur nom l’indique, sont là pour entretenir le suspens ! Qui est donc ce grand lapin qui s’occupe si bien du petit lapin ? À l’avant-dernière page, le mystère s’éclaircit enfin : C’est « Ma nounou ! »  À la dernière double page, on voit la nounou entourée de plusieurs petits, dont notre héros.  Le texte dit alors : « Ma nounou à moi (et presque seulement à moi.) »
Ce livre cartonné, bien adapté aux tout petits, aborde une question essentielle. Il expose clairement le rôle de ceux et de celles qui gardent les enfants en l’absence de leurs parents. Ces personnes qu’ils appellent « nounou » et qui sont là pour remplacer maman, papa, mamie, papi, tonton, tata et qui le font avec une grande bienveillance. Puis, s’ajoute avec subtilité l’idée qu’on s’attache à cette « nounou à moi » et qu’il faut (un peu) la partager avec les autres !
À ceux qui auront apprécié cet album, signalons l’existence d’un autre titre, de la même auteure, conçu sur le même modèle et qui est intitulé « Lui ». 
Le petit lapin nous raconte cette fois que celui avec lequel il joue, celui qu’il câline, celui qu’il protège n’est ni son frère, ni sa sœur, ni son cousin, ni sa cousine, ni sa voisine… Nous apprenons à la fin qu’il s’agit de son copain ! Son copain « parmi les autres copains ». Et c’est si important d’avoir un copain, d’aimer quelqu’un qui n’est pas membre de votre famille, déjà, à l’âge où l’on va à la crèche !




 
10,50
EditeurEcole des Loisirs
Article rédigé par : Nicole Amram
Modifié le 10 mars 2016