Mes gros animaux gloutons

Xavier Deneux
Couverture du livre Mes gros animaux gloutons
Devant les pages de ce grand et gros imagier contrasté et documenté, les bébés vont écarquiller les yeux avant de le caresser et de le manipuler.

Que mange ce gros ours glouton (si l'on en croit le titre) qui occupe toute la couverture en noir et blanc de cet album tout en carton ? Quelques petits indices jaunes apparaissent discrètement mais il est encore un peu tôt pour les repérer. Pour l'instant, le regard hypnotique de l'animal subjugue celui du bébé et ce n'est qu'un début.

Dans la double page qui suit, un éléphant souriant porte en triomphe une banane jaune au bout de sa trompe. Sur la page de droite, une énorme banane noire sur fond jaune attend qu'une menotte l'épluche grâce à un système de flap. Miam ! L'éléphant s'adresse directement au tout-petit lecteur et se dévoile en kilogrammes, 6 000 pour être plus précis.

Changement d'animal et changement de couleur. Cette fois-ci, un hippopotame de 1 500 kilogrammes mâche avec délectation de l'herbe verte qui apparaît en touffe sur la page de droite. Elle sort d'une motte de terre toute noire et épaisse au toucher. Tiens, mais qu'est-ce que c'est que cette forme jaune posée sur un brin d'herbe ?

Cet album immense, conçu pour les bébés, présente un gros animal sur la page de gauche qui regarde goulûment son repas sur la page de droite. Une couleur signifiante égaye chaque présentation. Du jaune comme une banane ou du miel, du vert comme de l'herbe, du rose comme le cou et la tête du dindon, du bleu comme la mer… Des surprises à manipuler viennent les pimenter : des flaps à ouvrir, des illustrations à caresser, des intercalaires à tourner. Un texte court documente chaque gros plan.

La lecture se termine par une triple page qui dévoile une baleine de 70 000 kilogrammes et un tout petit poisson qui lui échappe avant de se refermer sur l'ours, mais vu de dos cette fois-ci. Le tout donne un imagier d'éveil et un documentaire XXL destiné à accompagner le tout-petit dès la naissance jusqu'à ses premiers mots.

À partir de 3 mois
16,90
Article rédigé par : Anne-Flore Hervé
Publié le 12 mai 2022
Mis à jour le 12 mai 2022