Olivia et les contraires

Ian Falconer
L'incontournable petite cochonne s'adresse aux tout-petits dans des livres tout en carton, tout en gardant son caractère espiègle.
Olivia est apparue pour la première fois en France en 2000, dans un album qui porte son nom chez Seuil jeunesse. Depuis, l'héroïne a passionné des générations d'enfants en préparant Noël, en jouant les espionnes, en faisant son cirque… L'histoire raconte que son créateur Ian Falconer, auteur, illustrateur et designer américain, a imaginé cette cochonne anthropomorphe en pensant à sa nièce, une petite fille têtue et inventive.
Dans Olivia et les contraires, ce personnage adorable et insupportable revient dans une réédition tout en carton qui s'adresse aux tout-petits et qui se veut didactique comme stipule la phrase « Apprends les contraires avec elle » sur la quatrième de couverture. Mais « elle » étant Olivia, pas de panique, l'exercice s'annonce forcément ludique et créatif.
Les contraires proposés sont à chaque fois inattendus, parfois sur le fond (en l'air et par terre n'est pas le contraire le plus courant) mais surtout sur la forme (une robe de soirée qui se transforme en tutu pour opposer long et court, il fallait y penser).
Mais ce qui frappe, dans chaque double page, c'est la sobriété du trait, l'expressivité de la cochonne et la pertinence du rouge. Ce trio se révèle d'une efficacité redoutable pour servir le propos dans son aspect éducatif mais aussi dans sa dimension humoristique.
Malgré l'absence d'histoire, le caractère farfelu et bien tranché d'Olivia est perceptible et il n'échappe pas au tout-petit. Il faut dire qu'elle est particulièrement attachante.
Quand on aime on ne compte pas ? Avec Olivia, c'est tout le contraire. Compte avec Olivia est le deuxième album tout en carton réédité pour les tout-petits. Dans la même veine, évidemment !

À partir de 1 an

 
9,90
Article rédigé par : Anne-Flore Hervé
Publié le 03 juin 2022
Mis à jour le 03 juin 2022