Cinéma : Les petits contes de la nuit 

Une série de 6 films d’animation, 6 contes-doudous qui permettent aux plus petits d’appréhender le temps qui passe : le jour/la nuit/ le sommeil, l’endormissement, le noir…Des séquences courtes toujours d’une grande qualité.  Nous avons décidé d’être partenaires de cette sortie ciné… car c’est un programme avec plusieurs courts-métrages bien adaptés aux plus jeunes. Une production Little KMBO. Sortie le 4 mars.

 
Monsieur papier part en promenade


Les dessins - en papier découpé - sont simples et évoluent au fil de l’histoire grâce à une paire de ciseaux et des journaux qui permettent au héros Monsieur Papier de les enrichir ou de les transformer en fonction de ses rencontres et aventures. Un matin, après une bonne nuit, Monsieur Papier décide de partir en promenade. Il fait chaud il découpe son pantalon pour en faire un bermuda … Ce serait plus drôle avec un chien, il s’en découpe un. Il rentre tard quand le soleil se couche. C’est la fin de la journée, le moment d’aller dormir. Dernière pirouette de papier il transforme son chien en un oiseau… de nuit. Quelques commentaires permettent aux petits de rentrer dans l’histoire. Et finalement ce que vit Monsieur Papier c’est une bonne journée toute simple …

Petite étincelle



Probablement l'un des plus courts petits films mais aussi l'un des moins accessibles aux plus jeunes car il est un peu elliptique et peut toucher plus facilement les enfants qui commencent à lire. Une petite souris-rat de bibliothèque- part à la recherche d’allumettes pour s’éclairer, car elle n’y voit rien. Dessins charmants.

La tortue qui voulait dormir



Un de nos préférés qui évoque les petits rituels du coucher et les raconte comme dans une comptine enfantine  avec moult répétitions qui scande chaque  séquence. Et ça les petits adorent ! C’est l’un des courts-métrages les plus adaptés aux enfants fréquentant la crèche ou la petite section de maternelle.
La petite tortue - un personnage en pâte à modeler à la Wallace et Gromit, est très trés fatiguée … elle a envie d’aller se coucher et de dormir longtemps !  Elle se lave les dents lave les dents, remonte la couverture jusqu’à son menton, écoute le tic-tac de l’horloge, sent ses paupières s’alourdir. Mais on frappe à la porte.  Elle s’étonne, s’habille parce qu’on ne sort pas en pyjama et va ouvrir. Le scénario se répète. Défilent alors plusieurs de ses amis avec des cadeaux et à chaque fois la tortue essaie de se rendormir avec ses mêmes rituels. Jusqu’ à son dernier visiteur, qu’elle rembarre un peu mais qui va, bonne pâte, veiller à ce que plus personne ne la dérange. Un petit film très réussi. On applaudit.

Le poisson-veilleuse


Ce court-métrage aussi est parfait pour les plus jeunes car il aborde la peur du noir et ces formes imaginaires qui perturbent l’endormissement des enfants. Alors quoi de mieux qu’une veilleuse pour rassurer le petit poisson inquiet ? Et surtout la présence bienveillante de sa maman qui le réconforte. Il peut s’endormir tranquille. Il est en sécurité.

Le raton laveur et la lampe de poche



On est fan du graphisme délicat de ce court métrage.  Le scénario : dans la nuit un raton laveur trouve une lampe de poche. Ça se mange ? Non. Mais en revanche ça éclaire, ça s’allume, et ça s’éteint. Cela permet de voir dans la nuit, cela attire les insectes. Bref, le petit raton laveur est subjugué par sa découverte. Mais l’a-t-il cassé ? Elle ne marche plus ! Un homme se promène et vient la reprendre … Lui sait qu’il faut changer les piles. La lampe éclaire à nouveau et le petit raton laveur regarde sa lumière s’éloigner dans la nuit.
Un très joli conte qui joue à merveille sur la curiosité des enfants et la façon dont ils explorent les objets et le monde. Par tâtonnements.

Conte d’une graine



Très poétique, un peu mystique même, mais sans doute difficile à appréhender pour des enfants de 3 ou 4 ans. Ou alors avec beaucoup d’explications et de préparation de la part des adultes les accompagnant. Une des scènes peut même faire peur. Les dessins, les textes, le propos est d’une grande qualité … et la morale  de cette légende est simple  : ce qu'on cherche est parfois tout près de chez soi, pas la peine d’aller très loin. Néanmoins,  c’est le film qui nous a le moins touché.

A savoir
•  Jusqu’au 8 mars, si vous souhaitez visionner les 6 courts-métrages, vous pouvez le faire en cliquant sur ce lien  https://vimeo.com/390493845 avec le Mot de passe : LesProsDLPE
 •  Vous êtes professionnel de la petite enfance et vous souhaitez faire découvrir LES PETITS CONTES DE LA NUIT à un groupe d'enfants dans une salle de cinéma proche de vous ? Vous pouvez nous contacter directement afin que l'on vous indique dans quel cinéma vous rendre ! Le matériel pédagogique est envoyé gratuitement aux crèches, aux écoles maternelles, RAM et toutes structures d'accueil de la petite enfance.
Contact: Little KMBO - doris@kmbofilms.com - 01 43 54 47 24


 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 24 février 2020
Mis à jour le 18 mars 2020