Jeux d’eau : tout ce qu’ils apportent aux petits

6 idées de jeux d’eau faciles à organiser

Les bienfaits des jeux d’eau ne sont plus à démontrer, surtout l’été quand les enfants ont besoin de se rafraîchir. Voici 6 idées d’activités à mettre en place à la crèche ou à domicile de l’assistante maternelle, en particulier à l'intérieur (en période de canicule).
jeux de transvasement
Deux types d’activités
Les jeux d’eau font partie des activités proposées par les adultes parce qu'elles nécessitent préparation et organisation rigoureuse. Mais du point de vue des enfants, c'est une activité non directive, vécue comme un jeu libre. On peut distinguer deux types de jeux d’eau : les activités pour jouer avec l’eau et des contenants; les activités qui engagent tout le corps. Les unes et les autres sont privilégiées l’été pour permettre aux enfants de se rafraîchir tout en s'amusant. Quand le mercure n’est pas trop élevé, les professionnels peuvent les proposer dehors dans un espace ombragé. Pendant les périodes de grosses chaleurs, pas question de jouer dehors sans être à l'abri des rayons du soleil. En période de canicule, l'air peut être moins pollué à l'intérieur qu'à l'extérieur. Quoi qu'il en soit tous les jeux d'eau imposent de respecter quelques précautions d’hygiène et de sécurité (voir encadré).

1. Jets d'eau
Sur une bâche pour protéger le sol ou un simple rideau de douche, vous mettez une serviette éponge sur laquelle vous installez le bébé, allongé ou assis. Avec son consentement (par le regard, les mimiques, vous vaporisez de l'eau sur son corps.
Outils possibles : les vaporisateurs vendus pour les plantes ou le parfum, propres bien sûr et remplis d’eau. Ou à défaut, un brumisteur d'eau prêt à l'usage. Pour accentuer le côté ludique de cette activité, vous pouvez aussi prendre une petite bouteille d’eau et la percer de quelques trous fins, la remplir d’eau, la fermer et exercer une légère pression pour faire des jets d'eau.
Age : surtout pour les moins de 8 mois

2. Objets dans une bassine
Sur cette même bâche, vous déposez une bassine avec un petit fond d’eau (pas plus de 15 cm). L’enfant assis à côté peut jouer les mains dans l’eau, avec ou sans accessoires.
Outils possibles : jouets de bain (canards, poissons), passoires sans manche ou tamis pour regarder l’eau couler, passoire avec manche pour récupérer les jouets, contenants (gobelets) pour faire du transvasement, bateaux en papier ou en plastique… Pas besoin de mélanger trop de choses : proposer une expérience par jour.
Age : à partir de 8 mois

3. Peindre à l’eau
Donnez à chaque enfant un gobelet plein d’eau et un pinceau ou un rouleau et proposez-lui des supports où il peut « peindre »  à l’eau. Il s’agit juste de trouver le bon endroit : un mur, une table… Cette activité est très plaisante à faire dehors car les enfants peuvent observer l’eau sécher, les jeux de lumière sur l’eau entre l’ombre et le soleil. C’est un geste de motricité fine et le principe de faire une action sur la surface et voir sa transformation : le plaisir du geste et d’étaler soi-même.
Age : à partir de 12 mois, pour les enfants qui marchent et ont un niveau de préhension suffisant

4. Bain des poupées
Sélectionnez les poupées qui peuvent être mouillées (uniquement en plastique). Proposez aux enfants des gants pour les laver et des petites serviettes pour les sécher. Rajoutez des bassines ou baignoires à leur taille. N'oubliez pas quelques contenants pour les asperger. Une activité qui leur permet de jouer à l'eau sans trop chahuter, tout en se mouillant.
Âge : à partir de 18 mois, pour les enfants qui commencent à faire semblant

5. Mur d’eau
Sur un étendoir à linge ou un support vertical, accrochez des bouteilles percées, des entonnoirs ou des bouts de tuyau les uns en-dessous des autres. Donnez aux enfants des gobelets remplis d’eau qu’ils pourront verser dans les objets du haut et regarder couler à travers les objets en-dessous. N'oubliez pas les récipients pour réceptionner l'eau en fin de parcours. Une activité plus facile à faire à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il est possible de faire participer les enfants à l'installation.
Age : à partir de 18 mois

6. Patauger comme à la piscine
Posez une grande bassine ou une « coquille » (grand bac arrondi en forme de coquillage) sur une bâche au sol. Remplissez-la d'eau sur moins de 25 centimètres et proposez aux enfants de s'asseoir dedans. Activité simple à animer parce que sans consigne, mais qui demande une parfaite organisation et la plus grande vigilance de la part des professionnels. Bien se répartir les rôles : une personne toujours présente à côté des enfants qui se baignent, une autre qui les aide à sortir de la bassine et à se sécher avant de les raccompagner dans un autre espace de jeu.
Age : pour les enfants qui savent s'asseoir ou qui marchent

Précautions d'hygiène et de sécurité

• Il est important de rappeler que les jeux d’eau sont rafraîchissants mais ne remplacent pas le besoin d’hydratation des enfants. Proposez-leur toujours à boire. Inévitablement, les jeunes enfants vont vouloir boire de l’eau avec laquelle ils jouent ou dans laquelle ils évoluent. Evitez qu’ils le fassent et rappelez-leur qu’on ne boit pas l’eau du jeu, mais celle que vous leur proposez.
• Pour des questions de propreté, ne laissez pas non plus stagner l’eau des bassines, surtout celle dans laquelle les enfants se baignent. Remplacez-là à chaque fois que vous recommencez l’activité. Et les enfants doivent toujours porter leur couche ou un maillot s’ils sont « propres ».
• Concernant la température de l’eau, elle doit être comprise entre 32 et 37°C pour les enfants de moins d’un an. Pour les plus grands, elle doit au moins rester tiède. Il est impératif de porter une attention de tous les instants pendant la baignade : un tout-petit peut se noyer dans moins de 2,5 cm d’eau.
Et bien sûr, on ne force jamais un petit accueilli à faire un jeu d’eau s’il n’est pas à l’aise.

Article rédigé par : Armelle Bérard Bergery avec Fabienne-Agnès Lévine, psychopédagogue
Modifié le 23 juin 2017