Eviter la myopie en jouant dehors

On le sait, faire jouer les enfants dehors est bon pour eux. Un nouvel argument vient s’ajouter à une liste de raisons déjà longue : la lumière extérieure aurait un effet protecteur contre la myopie. Des chercheurs ont en effet constaté chez les enfants que passer une heure de plus à l’extérieur chaque semaine diminuerait de 14% le risque de myopie. Et pour un enfant qui en est déjà atteint, aller plus souvent dehors ralentirait la progression de la myopie. « C’est l’élongation de l’œil qui provoque la myopie », explique le Dr Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec. Or la lumière extérieure stimulerait la production de dopamine, un neurotransmetteur qui contrôle la croissance de l’œil. Et permettrait ainsi d’éviter à l’œil de s’allonger. Jouer dehors incite aussi les enfants à porter leur regard plus loin, ce qui est bénéfique pour la vision quel que soit l’âge. Il ne faut pas oublier bien sûr de faire porter des lunettes de soleil aux enfants pour protéger leurs yeux des rayons ultra-violets – les bienfaits de la lumière contre la myopie resteront les mêmes.
Des enfants myopes de plus en plus jeunes
Les cas de myopie chez les jeunes enfants sont en forte hausse : ils auraient doublé en 20 ans. De manière générale, 25% des enfants d’âge scolaire et 15% des enfants d’âge préscolaire présentent des troubles de la vision. La myopie survient aussi plus tôt puisqu’« il y a 20 ans on la détectait vers l’âge de 12-14, aujourd’hui ce n’est pas rare de voir des myopies bien installées à 8 ou 9 ans », précise le Dr Michaud. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : le caractère héréditaire de la myopie, mais aussi l’évolution de notre style de vie. L’utilisation des écrans – télévision, téléphone, tablette – nuit à la santé des yeux, d’une part à cause de la lumière bleue qu’ils émettent, d’autres part parce qu’on les regarde souvent de près. Et ce temps passé devant les écrans se fait aux dépends d’une activité physique extérieure.
Surveiller les habitudes des enfants
Le Dr Michaud préconise de sortir les enfants dehors au moins 45 minutes par jour, quelle que soit la saison. Il rappelle aussi de ne pas exposer les enfants de moins de deux ans aux écrans, même 3 ans dans la mesure du possible, et de limiter l’utilisation des écrans à 1 heure par jour jusqu’à l’âge de 9 ans. Enfin il conseille de faire examiner les yeux des enfants par un optométriste dès 3 ans.
Les professionnels ont donc tout intérêt, pour les petits qu’ils accueillent mais aussi pour eux, de proposer un maximum d’activités en extérieur.


Source : Naitre et Grandir

Découvrez la chronique de Claire Grolleau-Escriva « Faites sortir les enfants ! »
Article rédigé par : A.B.B.