Financement des modes d’accueil collectif : le groupe de travail en cours de constitution

C’est l’une des mesures du Plan d’action pour la petite enfance présenté en novembre dernier par Laurence Rossignol, la Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes : la création d’un groupe de travail sur le financement des modes d’accueil collectif. Une sorte de réponse à la grogne qui entoure depuis cet automne les modalités actuelles de la Psu (Prestation de service unique). Même si le nom n’est jamais prononcé, il évident que le groupe de travail abordera dans ses travaux la Psu.
Ce groupe de travail qui va se réunir sous l’égide du Ministère et de la CNAF dès ce mois-ci, devrait permettre de clarifier la situation et d’aboutir à un consensus qui sera intégré à la COG (Convention d’Objectifs et de Gestion) 2018-2022 que la CNAF et le gouvernement signeront l’année prochaine mais préparent d’ores et déjà. Le groupe de travail, assez ouvert, est constitué de représentants d’élus locaux via l’AMF (Association des maires de France) de fédérations de crèches et dassociations de  gestionnaires de crèches comme par exemple Accent Petite Enfance et la FNAPPE (Fédération nationale des associations pour la petite enfance).
Article rédigé par : CL