Animateur Petite Enfance

Animateur Petite Enfance : au contact des tout-petits

Dans les crèches ou les multi-accueil, on les appelle les CAP Petite Enfance. Il est vrai que les titulaires de ce diplôme en pleine refonte (un CAP revu et corrigé est annoncé pour la rentrée 2017) sont un peu les parents pauvres des métiers de la petite enfance. C’est pourquoi il faut plutôt le considérer comme un tremplin pour accéder à d’autres formations.
animateur petite enfance avec un enfant
Le titulaire de ce CAP est un professionnel de l'accueil et de la garde des jeunes enfants. Le CAP Petite Enfance est, en principe, le diplôme minimal pour travailler en crèche collective ou en garderie. C’est aussi un diplôme que de plus en plus d’assistantes maternelles préparent et obtiennent, car par la suite cela leur permettra d’évoluer vers des structures d’accueil collectives si elles le souhaitent. Le diplômé peut aussi travailler en école maternelle ou en centre de vacances. Il exerce souvent les fonctions d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM). En multi-accueil, peu importe le nom qu’on donne à son titulaire, auxiliaire ou agent de crèche, aide auxiliaire de puériculture, aide éducateur agent d’animation ou animateur Petite Enfance, le travail sera à peu près le même.

Les soins aux  enfants
Par ses activités (aide à la prise des repas, soins d'hygiène corporelle comme le change, jeux divers ...), il contribue à l’éducation des enfants. Il les aide à acquérir leur autonomie (vestimentaire, alimentaire, motrice) et participe à leur développement affectif et intellectuel. En outre, il assure l'entretien courant et l'hygiène des locaux et des équipements. Mais le « CAP Petite enfance » a peu de responsabilités et est souvent cantonné à des tâches d’exécution. Il ou plutôt elle (car c’est un CAP très féminisé) travaille auprès des bébés et jeunes enfants sous la responsabilité d’une auxiliaire de puériculture, d’une éducatrice de jeunes enfants ou d’une infirmière puéricultrice.

Les qualités requises : patience et ses des responsabilités
Il ne suffit pas d’aimer les enfants et d’avoir fait du baby-sitting dans son immeuble depuis l’âge de 12 ans ! C’est un vrai métier et vous serez pendant toute la journée avec des bébés et de jeunes enfants qui pleureront et crieront parfois. Mieux vaut donc  être patiente et calme. Par ailleurs être attentive, attentionnée et observatrice  est un vrai plus. Mais, le plus important est d’avoir une bonne maturité car travailler avec de jeunes enfants est une vraie responsabilité qui demande beaucoup d’attention.
Article rédigé par : Véronique Aussel
Modifié le 13 novembre 2017