Educateur de jeunes enfants

Educateurs de jeunes enfants : formation et diplôme

Le diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants vise à former des spécialistes de la petite enfance. Elle se déroule sur trois ans, et exige une réussite préalable à un concours d'entrée propre à chaque institut de formation. 
éducateurs de jeunes enfants
Les conditions d'admission à la formation
Pour accéder à la formation d'éducateurs de jeunes enfants, il est nécessaire d'avoir validé certains diplômes. L’article 2 de l’arrêté du 16 novembre 2005 impose des conditions d’accès à la formation. 
Le candidat doit répondre à au moins une des exigences suivantes :
-être titulaire du baccalauréat 
-être titulaire d’un diplôme professionnel du secteur paramédical supérieur ou égal au niveau IV
-être diplômé du secteur social et avoir exercé pendant au moins 3 ans dans le champ de la petite enfance.
-être titulaire d’un diplôme d’état du travail social ou paramédical de plus de 2 ans de formation.
Le contenu des épreuves de sélection appartient à chaque établissement de formation. Néanmoins, il sera toujours composé d'une épreuve écrite et d'une épreuve orale. L'examen écrit détermine des capacités d'expression et évalue la culture générale du candidat. Lors de l'entretien oral, il s'agit d'évaluer la motivation et la capacité ou non à effectuer la mission d'éducateur de jeunes enfants.
Certains établissements proposent des classes préparatoires.
 
Un diplôme à valider en trois ans
Elle se déroule en trois ans en alternance, dans des écoles agréées. Elle comporte un enseignement théorique de 1500 heures et un enseignement pratique de 2100 heures. 

La formation théorique se déroule selon 4 compétences :
-accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille (400 heures)
-action éducative en direction du jeune enfant (600 heures)
-communication professionnelle, (250 heures)
-dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales (250 heures)

La formation pratique se compose de 4 stages :
-stage de positionnement professionnel (de 24 à 32 semaines)
-stage d’action éducative (de 16 à 20 semaines) 
-stage de communication professionnelle (10 semaines)
-stage d’étude de milieu (6 semaines)
Au cours de ces stages, deux visites d'évaluation sont obligatoires.

Tout au long de la formation, l'étudiant est soumis à un contrôle continu, puis à un examen final en 4 épreuves :
-présentation et soutenance d'un mémoire professionnel
-oral à partir de 3 travaux sur la démarche éducative
-épreuve écrite de communication professionnelle
-épreuve écrite de note de synthèse

Le diplôme d'état permet d'exercer la profession d'éducateur de jeunes enfants en structure d'accueil (crèches, garderies...), ainsi que dans les hôpitaux et foyers. Il atteste des compétences professionnelles acquises et nécessaires à ce métier. 

Dispenses, passerelles et évolution

Si l'étudiant est titulaire d’un Bac +2, du DEME (diplôme d'état de moniteur éducateur), du DETISF (diplôme d'état de technicien de l'intervention sociale et familiale) ou du diplôme d’auxiliaire de puériculture, des dispenses d'enseignements sont possibles, équivalentes à un tiers de la durée de la formation. Si l'étudiant est titulaire d'une licence, d'un DUT mention carrières sociales ou titulaire du diplôme d'Etat d'infirmer ou de puéricultrice, il peut bénéficier de dispenses, équivalentes à deux tiers de la durée de la formation. 
Il est possible d'accéder à la profession d'éducateur de jeunes enfants par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Cela témoigne de l'expérience nécessaire et d'une certaine aptitude. Un dossier doit être monté en trois étapes :
-dépôt du livret de recevabilité (livret 1)
-dépot du livret de présentation des acquits de l’expérience (livret 2)
-entretien avec un jury.
Au delà de 3 ans d’expérience, les EJE ont la possibilité de prendre la direction d’une structure d'accueil du jeune enfant et de mananger une équipe. Ils peuvent aussi poursuivre leurs études grâce à une formation supérieure qui permet d'accéder au CAFERIUS (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Encadrement et de Responsable d'Unité d'Intervention sociale), au DEIS (Diplôme d'Etat d'ingénierie Sociale) et au CAFDES (Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Directeur d'Etablissement ou de Service d'Intervention Sociale).
 
Article rédigé par : Marie Pays
Modifié le 11 juin 2017