Les politiques Petite Enfance

Ministère des Familles, de l' Enfance et des Droits des Femmes : les chantiers « petite enfance » 2016-2017

Lors du débat scientifique et public sur « le développement du jeune enfant, modes d’accueil, formation des professionnels » (mission Sylviane Giampino), Isabelle Grimault, sous-directrice de l’Enfance et la Famille à la Direction Générale de la cohésion sociale (DGCS) a fait le point sur les chantiers « petite enfance »  en cours.
groupe de bébés à la crèche
Accueil de qualité et réduction des inégalités sociales et territoriales
• Les schémas départementaux des services aux familles. Leur but : adapter les offres aux besoins locaux et veiller à la complémentarité des offres. Après les expérimentations, c’est désormais l’étape de la généralisation.
• Réflexion sur les normes et les modalités d'accueil dans Les EAJE. Une réflexion nécessaire pour répondre à l’exigence de qualité. Une étude est en cours sur les normes architecturales et organisationnelles . Elle devrait aboutir à un nouveau référentiel en 2016.
• Réflexion et étude sur les MAM ( Maisons d’Assistantes Maternelles ) et sur les modalités d’accompagnement des assistantes maternelles.  

Des professionnels formés et en nombre suffisant
• Les professionnels de la petite enfance sont en nombre insuffisant. Les professions ne sont pas assez mixtes. Les gestionnaires de structures d’accueil rencontrent des difficultés de recrutement. Le nombre d’assistantes maternelles est aussi insuffisant et pourtant certaines sont au chômage.
• Les métiers de la petite enfance manquent de cohérence entre eux. Les professionnels appartiennent à des filières différentes : santé/social/éducation. Dans la pratique, c’est source de difficultés. Et les évolutions de carrière sont difficiles.
• Refonte de certains diplômes/ passerelles. Depuis janvier 2015, refonte du CAP Petite Enfance : un nouveau diplôme d’état devrait être opérationnel à la rentrée 2017. Réflexion autour de la valorisation des métiers et sur le développement de la formation continue. À partir de l’EDEC Petite Enfance ( Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences pour la petite enfance ) signé en février 2015 pour le secteur privé et associatif. Et à partir du projet de convention pour la formation continue avec le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) en ce qui concerne le secteur public.
• Les professionnels sont confrontés à des situations de plus en plus complexes : par exemple l’accueil d’enfants porteurs de handicap, sans formation spécifique.


 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 16 mars 2016