1 contribution / 0 nouveau(x)
associations d'assistants maternels
Bonjour!
Je souhaite qu'il y ait un élan des associations des assistant(e)s maternel(le)s pour que le droit de se regrouper pour des petits temps collectifs dans une salle adaptée ,des sorties ensemble à pieds, dans des lieux publics soient légalisés officiellement sur toute la France ! certains départements,via des médecins de PMI zélés ou des délégués à la petite enfance pro accueil en collectivité ,mettent des bâtons dans les roues des associations qui sont souvent  essentielles dans le soutien quotidien des assistantes maternelles en leur offrant la possibilité de rompre leur isolement et de favoriser la sociabilisation des petits en rencontrant d'autres enfants .Et cela en complément des RAM ,pas en concurrence!
Quand va -t-on nous voir comme de vraies professionnelles de la petite enfance ,qui n'ont pas besoin d'être surveillées dès lors qu'elles ne sont plus à leur domicile?!
Mme Rossignol est-elle au courant de ces disparités d'un conseil départemental àl'autre?
Il pourrait y avoir une ligne commune à tous les règlements de Conseils départementaux  :
par exemple,que le maire sollicité par l'association,puisse réponde favorablement selon les besoins de la commune
ou bien encore ,que les textes officiels fassent mention de légaliser les regroupements en association pour le bien-être des enfants et de leurs assistantes maternelles ,avec transparence sur leurs activités et sur des temps fixes bien entendu. objectif : donner un cadre qui rassure les élus et légétimise les associations.
Pour ma part , je participe à une association qui nous permet de nous voir ,durant notre temps d'accueil ,dans une salle municipale ,une fois par semaine. C'est extraordinaire ce que nous en tirons comme bénéfices sur le plan moral et sur le plan de l'épanouissement de nos petits!
Je tiens aussi une rubrique dans un magazine professionnel .J'y rapporte les activités des associations d'assistantes maternelles sur tout le territoire  et je peux vous assurer que c'est à l'unanimité que ces professionnelles de la petite enfance plébiscitent les associations . Quand il y a un RAM ou RIPAM ou un Pôle petite enfance (le mot même de notre profession disparaît!) ,les temps collectifs sont si rares et aléatoires étant donné les conditions d'inscriptions ,que les assistantes maternelles se retrouvent bien isolées! Alors devant cette évidence , laissons aux associations la chance d'exprimer leurs talents! Les associations ont à moindre coût l'avantage d'être animées par les assistantes maternelles pour elles ,les enfants et les familles et en cela répondent précisément aux problématiques de terrain!

Pouvez-vous faire circuler mon message sur votre site?

Merci ,

Martine Simon ,45 ans , assistante maternelle agréée depuis 10 ans.