3 contributions / 0 nouveau(x)
Derniers messages
La "Propreté", terme impropre ?
Voici le message que nous avons reçu suite à notre dossier sur l'acquisition de la propreté. Qu'en pensez-vous ?
Un petit mot suite à l'article de cette semaine sur le psycho-développement.
 Le thème de la « Propreté » dans les étapes de développement de l’enfant est central dans les préoccupations des parents et donc au coeur des transmissions avec les professionnels.
Au domicile des assistantes maternelles, en crèche, en centre maternel, à l'école maternelle, qu'entendent les enfants de la bouche des adultes ?
« Il n’est pas encore propre », « Quand est-ce que mon enfant sera propre ?», « Votre enfant n’est toujours pas propre ! »
 En parallèle de l’accompagnement en lui-même, qui demande patience, bienveillance et respect du rythme physiologique de chaque enfant, j’invite les adultes à réfléchir à ce mot propreté.
Bien que ce terme soit omniprésent dans les manuels de puériculture et les revues spécialisées, qu'induit-il dans la considération que nous avons de l'enfant ? Comment l'enfant construit-il son estime de soi, son rapport au corps en recevant quotidiennement ces paroles ?
Pour mieux comprendre les enjeux de l’emploi répété de ce terme dans la construction psychique de l’enfant, transposons nos paroles envers un adulte.
 Dirions nous d'une personne âgée qu'elle est n'est « pas propre » ? Pire, qu'elle est « sale » ? Sûrement pas, car cela serait immédiatement compris comme dévalorisant et péjoratif !
Une personne qui n’est plus  en capacité de contrôler ses sphincters est ni propre, ni sale… elle est incontinente et c’est indépendant de sa volonté.
À notre insu, nous véhiculant souvent des propos dévalorisant que nous ne nous permettrions pas d'employer pour une personne plus grande.
L'utilisation du mot "propreté", évoque non seulement que l'enfant ne donne pas satisfaction à l'adulte (il ne va pas assez vite dans son développement), mais connote également négativement l'enfant comme étant sale.
Je propose donc que nous, professionnels, choisissions d’employer un autre terme pour désigner le fait que l’enfant contrôlera bientôt et sans aucune intervention de notre part, le contrôle de son pipi et de son caca.
Par exemple "contrôle des sphincters" ?
Une expression plus jolie est sûrement à inventer, mais ce serait un bon début...
Avec mes chaleureuses salutations,
Caroline Morel
Formatrice petite enfance, psychologue et linguiste.

 
Portrait de mml
mml
 avec une psychologue on
 avec une psychologue on avait pris l habitude de dire " controle des sphincter socialement adapté " ce qui a l époque n etait pas vraiment compris ...il fallait toujours une explication ...
 
Propreté ...
Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord avec vous, sur ce terme de "propreté" non approprié ......
J'ai entendu certaines personnes utiliser le mot "continence" pour les enfants !!! Choquée !!!

Juste pour info, les équipes de Pikler Loczy utilisent le terme de " acquisition du controle sphinctérien " , je les approuve totalement  et espère que ce sera "le terme" de demain pour tous les Professionnels de la Petite Enfance .....
Nadège B.
Auxiliaire de Puériculture.
Merci
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire