Autres initiatives

Zoom sur le projet collaboratif « Intégrer les aspects juridiques de l’accueil du jeune enfant dans un EAJE »

Géraldine Chapurlat est une juriste spécialiste notamment des modes d’accueil des jeunes enfants, qui a les pieds sur terre. Sa conception du droit est pragmatique et moderne. Elle veut qu’il constitue une aide pour les professionnels, un point d’appui et non une contrainte supplémentaire. Elle vient de lancer un projet collaboratif où elle renseigne autant qu’elle interroge les professionnels de la petite enfance. Objectif : faire le point sur tous les aspects juridiques de la petite enfance.
Geraldine Chapulrat-juriste-petite-enfance
Géraldine Chapurlat est avocate depuis une quinzaine d’années. Elle s’est spécialisée dans le champ de la petite enfance. A ce titre, elle propose des formations aux professionnels des crèches et autres EAJE et conseille les gestionnaires et directeurs d’établissements .
De cette activité sont nées un constat et une conviction.

Sécuriser l’accueil du jeune enfant
Le constat : les professionnels se posent et posent beaucoup de questions notamment sur le champ de leurs responsabilités. Par exemple quelles sont vraiment les responsabilités d’une éducatrice de jeunes enfants qui remplace ponctuellement une directrice ou bien la responsabilité d’une directrice de crèche est-elle engagée si un gestionnaire ne fait pas les réparations ou aménagements qu’elles a demandés ou suggérés pour sa structure ? Peut-elle continuer à accueillir les enfants ou doit-elle fermer l’établissement ?
Sa conviction : l’approche du juridique doit sécuriser l’accueil du jeune enfant, les relations aux familles et tout ce qui relève de l’interdisciplinaire.
Sa vision du droit est sérieuse mais pragmatique, prudente mais ouverte. « On attend des juristes des interdictions explique-t-elle. Or je pense qu’un éclairage juridique peut, au contraire, constituer une aide pour les gestionnaires . Et finalement permettre un accueil de qualité du jeune enfant en structure ». Voilà une vision qui colle parfaitement avec les préconisations du rapport Giampino qui regrettait que le principe de précaution poussé à l’extrême entrave les professionnels dans un accueil épanouissant des enfants.

Le droit "jugé" par les pros !
Géraldine Chapurlat a donc décidé de créer via son site, une plateforme collaborative à travers laquelle elle ambitionne de collecter des questions, des situations, d’y apporter des réponses de juriste pleine de bon sens mais aussi de recueillir ce qu’elles suscitent auprès des professionnels : ces réponses les aident-elles, sont-elles applicables, comment résistent-elle à leur vécu quotidien etc. ? Elle propose d’aller au-delà d’un jeu de questions-réponses et de faire réagir les pros aux solutions proposées.
De Mai à décembre, ce sera donc l’objet de sa plateforme. A elle ensuite de mettre en forme tout ce qu’elle aura recueilli, de rassembler « ces vignettes cliniques »  comme elle aime à le dire  pour illustrer tous les aspects juridiques de la petite enfance. Son  projet : en faire un manuel de droit appliqué. Son ambition : par là-même démontrer que le droit n’est pas une contrainte mais un appui pour l’ensemble des acteurs du secteur. Son credo : faire en sorte que l’éclairage juridique améliore l’accueil du jeune enfant. Une initiative originale et innovante à laquelle s’associe volontiers Les Pros de la Petite enfance.

Pour participer : c’est ici : http://www.formaneo.org/projet-integrer-les-aspects-juridiques-de-laccueil-du-jeune-enfant-dans-un-eaje/
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 20 mai 2017