Une cabane solidaire au multi-accueil Möm de Montrouge

Respect de l’environnement, développement durable, solidarité, partage… autant de belles valeurs que défend Delphine Bataline, la dynamique directrice du multi-accueil Möm, situé à Montrouge (92). Et on peut dire que pour les mettre en œuvre, elle déborde d’idées. La dernière en date : l’installation au sein de la structure d’une cabane solidaire. Une belle initiative que nous dévoile cette éducatrice de jeunes enfants engagée.
Un projet pédagogique inspiré de l’approche Reggio Emilia
L’arrivée de cette cabane solidaire n’est pas le fruit du hasard. Elle s’inscrit en effet plus largement dans le projet pédagogique du multi-accueil Möm qui fait la part belle à l’approche Reggio Emilia. Une pédagogie tournée notamment vers l’éveil à la nature, le respect de l’environnement et le développement durable. Des valeurs fortes que la directrice, Delphine Bataline, a à cœur de déployer au sein de sa structure. « Nous travaillons beaucoup sur la récupération. Nous avons d’ailleurs une recyclerie dans le jardin. Elle est alimentée par les dons de matériel faits par les parents. Autant d’objets que nous réutilisons ensuite pour nos activités », explique Delphine Bataline. Et d’ajouter, « l’extérieur est également primordial, que ce soit pour sensibiliser les enfants à la nature via notre jardin et notre potager notamment ou que ce soit pour leur faire découvrir la ville de Montrouge en allant chez le primeur et le boulanger avec pour finalité qu’ils se sentent citoyens de la ville. »

« Faire entrer la ville dans la crèche »
Si les enfants partent à la rencontre des artisans, la directrice souhaite également « faire entrer la ville dans la crèche ». Elle décide donc de contacter les créateurs des cabanes à livres de Montrouge, Cyril Chauvel, Estelle et Paul Guy Dupre. Ces derniers construisent, à l’aide de meubles trouvés dans les encombrants, des petites bibliothèques, ensuite installées dans les rues, avec un objectif simple et clair qu’ils résument ainsi : « Échangez, donnez, empruntez les livres qui vous plaisent ! C’est gratuit ! » « Je leur ai demandé s’ils pouvaient en créer une pour le multi-accueil. Mais les meubles qu’ils ont trouvés étaient bien trop grands pour n’en faire qu’une cabane à livres », indique Delphine Bataline. Et de poursuivre : « Je me suis donc dit que nous pouvions faire une cabane solidaire qui accueillerait jouets, vêtements et livres. J’en avais d’ailleurs récupéré dans le cadre d’une collecte de dons organisée dans notre structure en décembre dernier pour l’association Un petit bagage d’amour. »

Une création collaborative
« Ce projet était différent de ceux que nous avons d’habitude et nous voulions absolument que la cabane plaise à Delphine. Nous sommes donc allés à la crèche pour voir son emplacement futur et également parler des couleurs », souligne Cyril Chauvel. Une cabane qui est donc le fruit d’une vraie collaboration comme le confirme la directrice : « J’ai été impliquée et sollicitée à toutes les étapes de la création et notamment au niveau du choix des couleurs (argent, bleu canard, rose violet) qui sont en accord avec celles des casiers du hall d’entrée où elle sera positionnée. » Une fois mis d’accord, à l’équipe de jouer avec au menu : ponçage et assemblage. Et une dernière étape : la peinture, avec des fonds de pots récupérés.  Environ 24 heures de travail en tout en plusieurs étapes.

Des parents et des professionnels enthousiastes
La réception de la cabane s’est faite le samedi 1er mai, en présence des trois créateurs et de de la directrice, ravie du rendu ! « Au départ, je ne savais pas ce que cela allait donner et cela a dépassé mes espérances. La cabane est en harmonie avec l’identité de la structure. Ils ont fait un travail formidable », confie Delphine Bataline, qui n’a pas manqué bien entendu d’annoncer l’arrivée de la cabane aux parents, le jour même, avec des photos, via whatsapp. « Ils ont accueilli l’initiative avec énormément de plaisir. Cela crée du partage, de la solidarité entre les familles de la crèche », précise-t-elle. De belles valeurs que les professionnelles de la crèche sont également fières de défendre.

Une organisation à trouver
Une jolie initiative qui demande un peu d’organisation toutefois, en grande partie due au contexte sanitaire particulier que nous vivons.  Côté dons, cela commence doucement. « Je souhaite mettre en place un jour de collecte dans la semaine car nous devons respecter les règles sanitaires et tout désinfecter. Ensuite, jouets, vêtements, livres sont en libre-service. D’ailleurs, certains sont placés à hauteur d’enfant pour que les tout-petits puissent aussi se servir, faire leur sélection. Et si certains dons ne trouvent pas preneur, nous les redistribuerons à une association », conclut Delphine Bataline.

 
Article rédigé par : Caroline feufeu
Publié le 10 mai 2021
Mis à jour le 03 juin 2021
Bonjour à tous Je fais ce témoignage car grâce au médium Comlan Amangnon j'ai récupéré mon homme,l'amour de ma vie. Notre séparation a été brusque sur un coup de tête,il était très influencé par les membres de sa famille.C'est alors dans mon désespoir que j'ai fait une rencontre magnifique,celui du médium marabout Comlan Amangnon.Il a su percevoir par sa voyance,ce que nous avons vécu,la cause de nos problèmes et de notre séparation mon chéri et moi.Amangnon a proposé faire pour moi un rituel de retour affectif de l'être aimé de 7 jours .Vu la situation et la façon dont il m'a quitté,je n'aurais pu jamais croire qu'il reviendrait un jour dans ma vie mais au bout de 5 jours,il m'a appelé juste pour me dire que je lui manquais beaucoup et qu'il voulait me revoir.Et c'est ainsi que nous nous sommes réconciliés de nouveau.Nous vivons à présent une belle histoire d'amour et pleine de confiance.Je recommande le médium marabout Comlan Amangnon à tous ceux qui sont dans le besoin. Vous pouvez le joindre via mail: contact.maitreamangnon@yahoo.com ou par téléphone +229 97 78 87 91(joignable sur whatsApp) Mélissa