Rodez : une exposition qui célèbre la différence et la ruralité !

Pour rendre hommage au travail des professionnelles et des enfants de la micro-crèche inclusive Mélimélo à Rodez, une exposition pas tout à fait comme les autres a été organisée dans les locaux de la Fédération Familles Rurales. Retour sur une jolie initiative qui gagne à être connue sur son territoire... et ailleurs !
À la micro-crèche Mélimélo de Rodez, on est presque comme à la maison. Ici, chacun vient comme il est, est accueilli sans chichis, ni jugement, fait partie d'une petite famille où enfants et dans une moindre mesure, parents cohabitent sous l’œil bienveillant de la directrice de la structure, Sandrine Damestoy et de son équipe. Et pourtant, la crèche Mélimélo est loin d'être ordinaire.

Une crèche inclusive au fort ancrage territorial
Dans cette micro-crèche, installée au cœur même des locaux de la Fédération Familles Rurales, les cinq professionnelles accueillent 12 enfants, dont trois sont en situation de handicap ou ont des besoins particuliers. Deux places sont aussi réservées aux familles en voie de réinsertion professionnelle. Bref, chez Mélimélo, on est un peu différents des autres crèches justement parce que tout le monde est le bienvenu. Et pour cause : avec ces places dédiées, la Fédération a fait un choix fort d’inclusion, un choix soutenu à chacune de ses étapes par le Pôle Ressource Accueil Inclusif 12 piloté par la CAF de l'Aveyron.  Résultat : quand elle a rejoint le projet il y a maintenant quatre ans de cela, la directrice, ancienne infirmière puéricultrice en néonatologie s'est sentie comme un poisson dans l'eau, tant ce projet avait, pour elle, une résonance toute particulière (son petit neveu Timéo est porteur de trisomie 21, nldr.) : « Le projet que l’on m’a présenté correspondait vraiment à mes valeurs. J'aimais l'idée d'un lieu d’accueil où tout le monde a sa place. J’ai eu la chance d’être là à l’ouverture : l'équipe pédagogique avait tout à penser et à construire. ».

Des compétences différentes, mais un même enthousiasme
Depuis, la crèche vit sa meilleure vie au gré de petits et grand moments de joie du quotidien. On aurait pu en rester là tant l'histoire est jolie. Et pourtant, cette année, l'équipe a voulu rendre hommage à cette petite famille. À la base, un projet pédagogique annuel d'une simplicité enfantine : tout au long de l'année, les enfants accueillis ont été invités à découvrir les couleurs à travers leur environnement et leurs activités. Chansons, peinture, déco : « on a déployé des choses simples, mais on s'est régalé, » explique-t-elle. Puis, le projet a grandi : chaque mois, l'équipe s'est fixé pour objectif de réaliser avec les enfants une toile, qui évoluait au rythme des couleurs, mais aussi des saisons et des humeurs. Et là encore, chacun y a mis sa patte en douceur, comme il le souhaitait et le pouvait : « comme les autres enfants, les petits en situation de handicap ont bien sûr été invités à participer, chacun à la hauteur de ses compétences et de son savoir-faire. On veille certes à accompagner la singularité de chaque enfant, mais chaque enfant participe à la vie de la crèche au même titre que les autres,» souligne la directrice.

Même constat du côté des professionnelles : « chacune a proposé des idées, apporté sa petite graine de créativité, sa pierre à l'édifice. Nous avons même réalisé une toile d'équipe à l'occasion de l'arrivée de notre nouvelle auxiliaire de puériculture, qui s'est elle aussi très vite impliquée dans le projet, » continue celle qui voit dans la peinture un médium qui fédère, permet de souder, un peu plus encore, l'équipe. In fine, enfants et professionnelles donnent naissance à une douzaine d’œuvres, toutes colorées certes, mais elles aussi toutes différentes.

Une initiative saluée par les partenaires locaux
Pour l'équipe de MéliMélo, pas question de garder un si joli succès pour soi. Elle profite donc de la localisation idéale de la structure pour donner de la visibilité au travail réalisé. En effet, les locaux de la fédération qui organisait son Assemblée Générale en juillet, permettait de mettre un coup de projecteur sur ce beau travail en lançant officiellement l’exposition des œuvres. « L'idée était vraiment de mettre en avant les enfants, expliquer leur travail, engager tous les partenaires de la petite enfance à découvrir notre démarche et évidemment d'impliquer aussi les parents, » souligne la directrice de la structure. Lancée au début de l'étét, Mélimél'Art, comme a été baptisée l'exposition, courra jusqu'en septembre... Et a d'ores et déjà trouvé son public : les partenaires de la fédération qui ont salué l'initiative, mais aussi les familles, qui lors du vernissage, ont même eu l'occasion de créer leur propre toile.

Aller plus loin dans l'inclusion
Reste maintenant à inclure toujours plus de monde. « Cette exposition a vraiment été une jolie aventure. On a lancé le projet en toute simplicité. On ne savait pas vraiment où il allait nous mener, alors on y est allé au feeling. Aujourd'hui, on veut continuer cette aventure en exportant les œuvres dans des petits lieux d'exposition locaux, les faire voir autour de nous », conclut Sandrine Damestoy. Car c'est aussi cela l'inclusion : partager avec ceux qui sont différents, mais aussi ceux qui sont loin, isolés. Et sur un territoire rural comme celui de l'Aveyron, cette notion prend évidemment tout son sens !
Article rédigé par : Véronique Deiller
Publié le 22 juillet 2022
Mis à jour le 02 août 2022