A Pamproux (79), tous les nouveaux parents recevront une babybox

Depuis 18 mois, Hélène Pascault, EJE et responsable du Relais Petite Enfance de Pamproux (Deux-Sèvres) œuvre avec la mairie pour laquelle elle exerce afin de mettre en place une très belle initiative : une babybox à destination des nouveaux parents. Un soutien à la parentalité majeur qui fera sa rentrée en janvier 2020 et concernera 5 communes : Pamproux, Soudan, Salles, Bougon et Avon.
 
Un projet né en Finlande
Alors qu’elle feuilletait un magazine, Hélène Pascault a découvert la box de naissance mise en place depuis 1938 en Finlande, qui est l’équivalent d’une prime de naissance. Cette décision de l’état finlandais a justement été étudiée en juin par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat à la Protection de l’Enfance, en visite à Helsinski pour préparer le parcours des « 1000 jours ».
Pour bénéficier de cette boîte, les parents finlandais doivent accepter de nombreux rendez-vous médicaux réguliers pour que la première année de l’enfant soit encadrée de la meilleure manière possible. A Pamproux, une box sera remise aux parents lors d’un rendez-vous avec le Relais Petite Enfance (RPE) dès que l’enfant est inscrit dans l’état civil.

Un co-financement mairie-CAF
La box de naissance interpelle immédiatement Hélène, d’autant plus qu’elle constate chaque jour les besoins des parents. D’ailleurs, « si l’initiative est portée par le relais Petite Enfance, c’est parce qu’il est le seul service social permanent sur le territoire » précise-t-elle.
L’idée d’Hélène a immédiatement séduit la mairie de Pamproux qui a choisi de financer la box à 25%, les 75% restants étant pris en charge par la CAF des Deux-Sèvres. « Même si les données sont difficiles à maîtriser, comme nous sommes 1700 habitants, on part sur 20 naissances par an. On a observé que beaucoup de parents ne connaissent pas les services auxquels ils ont accès, ils ne savent parfois pas cerner nos missions » explique-t-elle.
Les parents de la commune sont majoritairement isolés car elle se trouve à 15km de la première antenne médico-sociale. « Nous voulons toucher tous les parents dès le départ, avant que les difficultés ne se manifestent. » précise Hélène qui rajoute que les informations préoccupantes sur les familles ont doublé depuis un an.

Une babybox  Made in France

Comme sa grande sœur finlandaise, la babybox de Pamproux est une boîte en carton sous forme de berceau : un objet pratique du quotidien de l’enfant.
La priorité pour Hélène était de bien cerner les attentes des familles sur leur territoire pour constituer une box répondant à leurs besoins : « On a choisi des produits locaux de la région pour qu'une fois terminés,les parents puissent se les procurer à proximité  ». Mais il n'y a pas seulement des produits, il y a également des conseils : « J’avais régulièrement des questions» explique Hélène « sur comment faire face à une crise de pleurs par exemple, ou encore concernant des pratiques allant dans le sens des violences éducatives contre lesquelles nous voulons justement lutter ».

Objets du quotidien, formations et services

Cette babybox vaut à elle-seule 400 euros, un investissement coûteux mais très complet. Et que trouvent les parents dans cette belle boîte ? Des objets du quotidien tout d’abord comme un matelas, une alèse, un matelas à langer, un draps housse, des thermomètres, un biberon ou un peigne. A côté des petites serviettes et du coupe ongle, on découvre par exemple du liniment, des couches, du sérum physiologique ou du savon au lait de chèvre mais également une tisane d’allaitement et une crème à base de laloline pour la maman.
Mais ce n’est pas tout ! Les parents pourront également profiter d’une heure d’intervention gratuite pour le ménage, d'une inscription à un atelier animé par une association où ils pourront apprendre à fabriquer des produits d’hygiène, des bons de réductions et des cartes de jeux Montessori. Parmi la quantité de présents difficiles à énumérer, on trouve même 5 livrets illustrés par notre fameuse Virginie Maillard alias Bougribouillons ! Et un DVD : «Même qu'on naît Imbattables », ce merveilleux film qui montre ce que l’interdiction des châtiments corporels a apporté aux enfants suédois (plus efficace que mille discours).
 
Cette babybox conçue grâce à la participation des acteurs locaux, de plusieurs associations ainsi que la mairie a été mise en place pour une durée de 3 ans. Mais Hélène espère que cette initiative sera reconduite par la suite. Elle-même le dit d’ailleurs si bien « si j’avais reçu cette babybox quand j’ai eu mes enfants, ça m’aurait bien aidé ! ».
 
Publié le 27 novembre 2019
Mis à jour le 19 décembre 2019