La réponse d’Adrien Taquet aux syndicats d’assistantes maternels 

Interpellé dans un courrier par l’intersyndicale des assistants maternels à propos du protocole sanitaire du 7 janvier dernier, Adrien Taquet le secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et de la des familles leur a répondu. Dans une lettre datée d’hier 11 janvier, il leur promet une rencontre avec son cabinet la DGCS,  la DSS et des repérsentants des parents-employeurs. Elle aura lieu en visio demain à 16h.

Une réunion jeudi 13 janvier
 Les syndicats dans leur courrier du 10 janvier au secrétaire d’État demandaient l’organisation « d’une réunion de concertation pour modifier le protocole sanitaire et mettre en place tous dispositifs nécessaires à l’indemnisation des professionnels qui devraient cesser leur travail en raison de la crise sanitaire». Ils ont été étendus. Adrien Taquet leur a longuement écrit pour expliquer le contexte et  la démarche  du gouvernement et leur a proposé une réunion en visio demain jeudi 13 janvier à 16h avec son cabinet, la DGCS et la DGS et en présence aussi des représentants des parents-employeurs. Rappleons que ce jeudi 13 janvier est aussi la journée nationale de grève à laquelle les syndicats d'assistants maternels ont appelé.

Des clarifications au protocole petite enfance seront apportées
Face à l’insatisfaction des assistants maternels à l’égard du protocole du 7 janvier qu’ils  jugent «  inadapté à l’accueil individuel », Adrien taquet explique : «  les évolutions que porte de protocole dans le champ sanitaire sont la  conséquence directe d’évolutions de doctrine de portée nationale et générale en matière de quarantaine et d'isolement  selon le profil vaccinal, lesquelles évolutions (…) s’appliquaient également à tous les professionnels de la petite enfance, quel que soit le mode d’accueil ».
Le courrier rappelle aussi «  que le guide du 7 janvier (…) traite tant de l’accueil collectif que de l’accueil individuel, reflétant en cela ma conviction profonde de la pleine appartenance des assistants maternels au champ des professionnels de la petite enfance et de l’unité de l’accueil  du jeune enfant (…)» .
Enfin faisant référence à l’intervention de Jean Castex à la télévision lundi dernier, Adrien Taquet précise «  …Il a annoncé des mesures d’ajustement  du protocole sanitaire dans les écoles, qui pourront appeler certaines clarifications du protocole petite enfance.  Leur perspective vous sera exposée à l’occasion d’une réunion prochaine avec mon cabinet (…)  Ce sera notamment l’occasion de rappeler que les autotests narsopharyngées n’étant pas autorisés pour les enfants de moins de 3 ans, le justificatif à produire pour la poursuite de l’accueil ou la reprise de l’accueil ne peut ni ne doit  donc être autre qu’un test PCR ou antigénique négatif ».
Il confirme enfin que  «les personnels de la petite enfance soumis à la quarantaine lorsqu’ils sont cas contacts du fait de leur profil vaccinal seront bien éligibles à des indemnités journalières dérogatoires. »
 Et promet enfin que les assistantes maternelles recevront donc demain toutes les réponses à leurs questions. A suivre donc.

Voir l’intégralité de la lettre ci-dessous

 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 12 janvier 2022
Mis à jour le 12 janvier 2022