La sieste très bénéfique à l’apprentissage du langage

Une étude américaine, publiée dans le magazine Child Development, a récemment montré que la sieste jouait un rôle important dans l’apprentissage du langage des enfants de moins de 4 ans. Les chercheurs ont suivi 39 enfants de 3 ans en se focalisant sur les verbes, plus difficiles à apprendre que les noms. Ils ont pour cela demandé à deux acteurs de mimer des verbes que les enfants ne connaissaient pas encore dans une vidéo ; deux autres acteurs ont mimé les mêmes verbes le lendemain. Les enfants devaient deviner lequel mimait le premier verbe, lequel mimait le deuxième. Résultat : les enfants ayant fait une sieste d’au moins 30 minutes après avoir visionné la vidéo ont mieux compris la signification des nouveaux verbes que ceux n’ayant pas fait de sieste. Ces résultats étaient les mêmes pour les enfants habitués à faire une sieste au moins 4 fois dans la semaine et les enfants n’ayant pas cette habitude. Selon les scientifiques, pendant le sommeil profond, le cerveau revoit certains moments de la journée et rend donc ces souvenirs plus vifs. Ils se sont intéressés à des enfants de 3 ans car c’est généralement à cet âge qu’ils commencent à faire moins de sieste, ou pendant moins longtemps. Ils soulignent donc qu’il est important prévoir un temps de sieste pour les enfants, même après 3 ans.

Source : Words to Sleep On: Naps Facilitate Verb Generalization in Habitually and Nonhabitually Napping Preschoolers

Lire notre dossier complet sur l'acquisition du langage
Article rédigé par : Armelle Bérard Bergery
Publié le 21 février 2017
Mis à jour le 25 août 2017