Lancement de la première campagne de sensibilisation sur les « 1 000 premiers jours »

Hier, Adrien Taquet, secrétaire d'État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé chargé de l'Enfance et des Familles, et la Pr Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique France ont donné lors d’une conférence de presse, le coup d’envoi de la campagne d’information et de sensibilisation sur les «1 000  premiers jours » de la vie d’un enfant. Public visé : les parents. D’ailleurs le slogan  de cette campagne est : Devenir parent, c’est aussi se poser des questions.

Une période cruciale pour le développement de l’enfant
Les 1 000  premiers jours s’étendent de la grossesse aux deux ans de l’enfant. Comme l’a rappelé le secrétaire d’Etat, le parcours des 1 000 premiers jours, accompagnement personnalisé débute avec l’entretien prénatal précoce au 4è mois. Madame Chêne a poursuivi en précisant que « Les actions menées au plus tôt dans la vie, en direction de la  population des 1 000  jours, de la grossesse jusqu’aux deux ans de l’enfant, sont parmi les plus efficientes en santé publique ». Les 1 000  premiers jours sont une période déterminante pour développer des compétences qui vont accompagner la santé d’une personne toute sa vie. C’est durant ces 1 000  premiers jours que s’élaborent les bases non seulement de la santé mais également du bien-être et de l’apprentissage de la vie et de celle des générations futures a-t-elle précisé. Agir durant cette période c’est aussi assurer à l’enfant un bon départ dans la vie et  à l’adulte qu’il deviendra une meilleure santé mentale, avec moins d’addictions, moins d’obésité, moins de risques cardiovasculaires et de violences subies ou commises. Pour son bon développement il faut agir sur les 3 piliers fondamentaux que sont une alimentation saine et appropriée, un environnement physique et chimique et des relations stables et capables de s’adapter aux réactions de l’enfant.

Un site, une application, un livret
Santé publique France a mis en place des moyens de communication. Un site internet « 1000-premiers-jours.fr » pour répondre au mieux aux besoins des parents et futurs parents. Le site est basé sur les dernières connaissances scientifiques avec une ligne éditoriale bienveillante et non-culpabilisante. Le site s’accompagne d’une appli qui contiendra un calendrier, une carte pour géolocaliser les professionnels de santé  et  un questionnaire pour déceler un éventuel risque de dépression post partum. A ces deux outils s’ajoute un  livret envoyé par la caisse d’allocations familiales (CAF) lors de la déclaration de grossesse. Ce livret réalisé par le ministère de la Solidarité et de la Santé donnera des informations aux parents « pour mieux vivre la grossesse, préparer l’arrivée du bébé et l’accueillir pendant ses premières années ».
La campagne de communication « Devenir parent, c’est aussi se poser des questions » à destination du grand public démarrera le 3 novembre et durera jusqu’au 28 février. Elle se déroulera  sous la forme de spots radio, de films(réalisés par Thomas Lilti), d’annonces presse et d’affiches mettant en scène une multitude de questions qui peuvent se poser les futurs parents et les parents et les invitant à consulter le nouveau site 1000-premiers-jours.fr. Un dispositif partenarial (avec M6, 20 minutes et WeMoms) sera mis en place en décembre pour faire connaître les enjeux des 1000 jours. Il y aura ensuite un post test de la campagne pour l’évaluer.


 
Article rédigé par : Isabelle Hallot
Publié le 27 octobre 2021
Mis à jour le 01 décembre 2021