Lancement d'une grande consultation nationale contre les violences faites aux enfants

Avec le soutien d’Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, et d’Andréa Bescond, co-scénariste et réalisatrice du film “Les Chatouilles”, Make.org mobilise les citoyens à travers une consultation nationale sur le thème : « Comment protéger les enfants contre toutes les formes de violences ? »

La Grande Cause pour la Protection de l’Enfance
La plateforme citoyenne Make.org, lancée en mars 2020, met en ligne une grande consultation nationale, dans le cadre de La Grande Cause pour la Protection de l’Enfance. Tous les citoyens sont invités à se rendre sur protegerlesenfants.make.org pour s’engager contre les violences faites aux enfants. En pratique c’est très simple, vous pouvez écrire vos propositions et/ou donner votre avis sur les idées proposées. Le but : mobiliser la société civile pour lutter contre ce fléau et faire naître des solutions.
Une campagne d’affichage dans le métro et les gares, une campagne télévisée… viendront compléter la consultation citoyenne.

Violences faites aux enfants : des chiffres alarmants
On n’en parle pas assez et pourtant les chiffres sont tout simplement effrayants. « 80 enfants ont été tués en 2018 dans le cadre intrafamilial. Un enfant tous les quatre jours. Plusieurs dizaines de milliers de filles et de garçons subissent chaque année des viols ou tentatives de viols. 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire, et plus de la moitié d'entre eux subissent des actes de cyberviolence. Par ailleurs, selon l’Unicef, près de trois millions d’enfants (un sur cinq) vivent sous le seuil de pauvreté, ce qui constitue également une forme de violence », peut-on lire dans le communiqué annonçant le lancement officiel de la consultation nationale.

L’impact de la crise sanitaire sur les violences faites aux enfants
Et le confinement, lié à la crise du Covid-19, n’a pas endigué les actes violents contre les enfants, bien au contraire, puisque « le Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (le numéro 119) a enregistré une augmentation de 56,2% des appels par rapport à 2019. »

Le gouvernement engagé sur la question de la protection de l’enfance
Pour rappel, à l’occasion du 30e anniversaire de la Convention Internationale des Droits De l’Enfant, le 20 novembre 2019, Adrien Taquet, alors secrétaire d’État à la Protection de l’enfance auprès d’Agnès Buzyn, avait annoncé un grand plan de lutte contre les violences faites aux enfants, dernier volet du Pacte pour l’enfance. 
Article rédigé par : Caroline Feufeu
Publié le 22 septembre 2020
Mis à jour le 22 septembre 2020